LES CHAUDIERES A CONDENSATION: une solution économique et écologique…

Parler d’écologie, c’est aussi réduire les consommations de gaz et donc en diminuer les émissions nocives. On
parle souvent de chaudières à condensation, mais beaucoup ignorent encore que ces chaudières permettent de réduire jusqu’à 20% les dépenses énergétiques de la maison par rapport à une chaudière
classique!

Selon les dimensions d’une maison, son exposition et son isolation, une chaudière à condensation sera préférable à
une source de chauffage à énergie renouvelable (aérothermie ou géothermie) car plus facilement amortissable. A ce sujet, je ferais un article sur ce point qui me paraît très sensible et souvent
mal compris.

Les chaudières dites « à condensation » bénéficient d’un rendement optimum grâce à la récupération de la chaleur
contenue dans les fumées. La plus grande partie des calories, habituellement perdues, sont récupérées pour être réutilisées dans le circuit de chauffage. En abaissant les températures de fumées,
il se crée un phénomène de condensation (d’où l’appellation « à condensation »).
La température des gaz d’une chaudière à gaz traditionnelle est d’environ 120°C. Dans une chaudière à condensation, elle est sensiblement équivalente à la température du chauffage, c’est-à-dire
entre 30° et 50°C. Cette technologie permet d’atteindre des rendements de 109% et de diminuer par la même occasion les rejets d’émissions polluantes.


Parlons technique : Avant d’être évacuées par la ventouse, les fumées traversent le condenseur dans lequel circule
l’eau de retour du circuit de chauffage. La vapeur d’eau contenue dans ces produits de combustion se condense alors et cède sa chaleur dite « latente » au circuit de chauffage.