J’AIME PAS / J’AIME BIEN …

Nouvelle petite rubrique pour ce blog : « J’aime pas / J’aime bien… » Il est vrai que j’ai une tendance à dire
ce que d’autres n’osent pas toujours… 
 

 


colere.jpg

J’AIME PAS:

Je n’aime pas la maison située juste à l’entrée de la jolie résidence à Camphin en Pévèle, maison de standing
que tout le monde croit être une Demeures du Nord…

Il s’agit en réalité d’un pur détournement de plans qu’un ancien de mes  commerciaux a prêté (sans mon
accord) à ces prospects qui lui promettaient honnêteté, loyauté « et merveilles.. ! »

Le « concurrent » qui a accepté sans aucune gêne de participer à ce vol en se servant de NOS plans a pu leur
faire bénéficier de l’économie de toute l’étude architecturale. Le (mauvais) tour est joué !

Non, je n’aime pas cette méthode honteuse et ce n’est pas la première fois ! Un cas récent nous est arrivé de la
même manière dans la résidence « La Bergerie » à Croix  par exemple…

Il y a non seulement mensonge, tromperie sans compter le vol financier et intellectuel !

Et si un jour ces gens sans scrupules devenaient victimes d’un cambriolage par exemple, ne seraient-ils pas les
premiers à crier au scandale, à traiter ces voleurs de malhonnêtes, de malfrats, et qu’ils ne méritent que la prison pour le seul vol d’un téléviseur et de quelques bijoux?…

…Ce sera alors l’hôpital qui se moquera de la charité !


J'aime Bien

J’AIME BIEN:

J’aime bien nos clients Demeures du Nord qui ont fait leur choix en fonction de nos seules valeurs sans chercher
à tricher.  Ils prouvent au moins par leur naturel et leur élégance que le monde peut se passer d’un peu de malhonnêteté ! Et d’être un bon exemple pour leurs enfants… Que dire de plus,
lorsque c’est « clean »?

 

.

J’AIME PAS LES FAISEURS DE MIRACLES / J’AIME BIEN LES COURAGEUX …

Ce matin j’ai écrit ce billet de (mauvaise) humeur presque au saut du lit, et je l’ai laissé de côté durant
quelques heures me demandant si je n’allais pas passer à nouveau pour un entrepreneur prétentieux… J’ai, je l’avoue, un peu hésité à le diffuser…

Pour ceux qui souhaiteraient me critiquer, m’insulter, me traiter de tout et de rien, ils peuvent s’exprimer sur
la case « écrire un commentaire » sous ce texte !

(A propos de « saut du lit », j’emploie cette expression sans l’avoir d’ailleurs jamais bien comprise, pour ne
jamais l’avoir tenté au réveil, y préférant une certaine retenue, en tout cas une légitime prudence !)

Donc, après mûre réflexion je me décide à diffuser ce second billet de « J’AIME PAS / J’AIME BIEN »… Et tant pis
pour eux ! Ce blog n’a pas été créé par moi avec la seule idée de faire plaisir au monde entier !

colère

J’AIME PAS :

• J’aime pas les pièges, les publicités mesquines de certains constructeurs qui annoncent des prix «
miraculeux » en spécifiant que ces prix sont toujours précédés de la mention « A PARTIR DE …» ! C’est sans aucun doute ici, la meilleure façon d’attirer l’attention de certains prospects un peu…
candides… (Vous voyez : je retiens chacun de mes mots !) De les attirer pour les tromper ensuite. C’est toute la différence entre publicité et communication ! On appelait celà il y a de
nombreuses années des « réclames »! Ca y ressemble presque…

 

• J’aime pas cette généralisation d’une  publicité tapageuse qui veut faire de plus en plus croire
qu’en temps de crise, certains constructeurs que je qualifie (toujours en retenant mes mots), de « moyens / bas de gamme », doivent posséder  un savoir-faire unique qui constitue à
pouvoir proposer une maison de standing « style DDN » au prix d’une maison bas de gamme… Je pense à des constructeurs qui doivent rester dans leur créneau et ne pas faire croire qu’ils ont le
génie de pouvoir TOUT savoir faire ! Je pense à des constructeurs qui sauront se reconnaitre…  Ils diminuent leurs prestations tout en laissant penser qu’ils proposent de la « joaillerie
»… Quel manque de classe, de respect en face de l’achat le plus important d’une vie! Heureusement d’autres rares constructeurs sont élégants! Bons joueurs même, en tout cas ne desservant pas la
profession… Nous ne sommes pas seuls à bien travailler. Certains comme Monsieur Salembier par exemple ont su participer à la mouvance d’un produit qui se voulait trop figé…  Non, on ne
peut pas TOUT savoir faire: je peux faire des Basics Demeures du Nord, mais je n’ai pas la prétention de pouvoir satisfaire tout le monde…

   
• En fait, J’aime pas « les faiseurs de miracles » ! Il faut s’en méfier plus que tout ! Et j’affirme que
la qualité de leurs prestations sur chantier ira en diminuant au fil du temps. Parce que le métier de concevoir et de construire n’a jamais permis de « tirer les prix vers le bas en préservant la
qualité. Nous ne vendons pas des parfums sous cellophanes : nous partons de zéro et devons nous entourer des meilleurs partenaires pour réussir notre dessein : le contraire n’a jamais fonctionné
! Souvenez-vous de la lettre de Vauban écrite il y a plus de 300 ans que j’avais déjà évoquée ici en 2008… (LIEN)  Elle était pleine de
vérités et tellement d’actualité!

J'aime Bien

J’AIME BIEN :

• J’aime bien mon métier, parce que justement, le créneau dans lequel je travaille depuis plus de 20 ans de
Demeures du Nord me procure beaucoup de joie de créer, d’entreprendre. C’est une passion partagée par tous ici ! Ce créneau, cette volonté, cette obligation même de qualité qui nous empêche de
sacrifier à la banalité autant esthétique que technique… Un joli combat, une difficulté de chaque jour !

 • J’aime bien que mes collaborateurs aient à passer tant de temps à expliquer à certains clients, pourquoi chez
nous, pour le même prix de l’un de ces faiseurs de maisons, notre proposition sera peut-être 15m² moins grande que la leur… C’est l’une des particularités de leur rôle de conseillers en
architecture!  Les œufs de lumps n’ont jamais étés du caviar…  

 • J’aime
bien réfléchir sans cesse sur l’amélioration de nos prestations de notre architecture, créer, inventer, penser tout le temps aussi qu’une maison ne doit pas être que belle en façade,  mais
doit l’être sur ses 4 faces !! Ou avoir le courage de ne pas exister !

  • J’aime bien penser que nous sommes  faillibles, mais que nous mettons en tout cas en œuvre un
maximum d’éléments qui nous permettrons de ne pas avancer « à risques » ! Et de rester leader dans notre « catégorie ».

• J’aime bien enfin le présent billet parce qu’il est à l’image de Demeures du Nord : serein mais
passionné. Parfois rageusement !

 

 

 LA LETTRE DE VAUBAN

 

 

.