CREDIT D’IMPOTS POMPES A CHALEUR: L’AFPAC RECLAME PLUS DE SOUPLESSE …

Alors que le crédit d’impôt alloué aux Pompes à Chaleur par la Loi de Finances 2009
est passé depuis le 1er janvier 2009 de 50 à 40% et qu’il est prévu qu’il passe à 25% pour les années 2010 à 2012, l’Association Française pour les Pompes à Chaleur appelle, dans un communiqué
publié tout récemment, à une sortie plus souple.

« L’AFPAC souhaite sensibiliser fortement les pouvoirs publics sur l’importance
de réduire plus progressivement le dispositif afin de ne pas porter atteinte à la pérennité de la filière … et à l’importante contribution que les PAC apportent à l’atteinte des objectifs des
pouvoirs publics en terme d’Energies Renouvelables.
 L’AFPAC craint en effet un « effet d’aubaine ». « En cas de sortie trop brutale du dispositif, l’AFPAC craint des effets pervers comme par exemple celui d’occasionner un afflux brutal de la
demande fin 2009, afflux susceptible d’entraîner une forte baisse de la qualité due à l’entrée en scène d’acteurs peu scrupuleux(…) L’activité des professionnels ayant investi dans la qualité
en serait de plus gravement perturbée et discréditée. Des mécontentements pourraient de même naître de l’incapacité des acteurs réellement professionnels à gérer un tel afflux de demandes. »

L’AFPAC propose donc afin de garantir une qualité d’installation optimale au consommateur dans le cadre de sa Démarche Qualité PAC, une baisse progressive du crédit d’impôt sur les 4
années de la nouvelle Loi de finances. Après un maintien du taux du crédit d’impôt à 40% pour les années 2009 et 2010, l’Association recommande de le maintenir à 30 % en 2011 et en 2012.

Compte tenu que déjà trop d’installateurs peu scrupuleux se sont lancés dans les énergies renouvelables (aérothermie et géothermie) avec beaucoup de déboires pour certains consommateurs, je pense
qu’un afflux plus important des demandes d’installations représente un danger et ne pourrait répondre à une offre globale de qualité.
Une bonne idée donc, que de proposer une sortie du dispositif très progressive !

POUR ETRE ALERTES DIRECTEMENT DE CHACUN DES FUTURS ARTICLES EDITES SUR CE
BLOG, INSCRIVEZ VOTRE ADRESSE MAIL DANS LA RUBRIQUE NEWS LETTER SITUEE SOUS LE SOMMAIRE.

Share Button