escroc

CES QUELQUES CONSTRUCTEURS QUI VOUS FONT RÊVER, ET NE PRÉSENTENT EN FAIT QUE DES LEURRES …

« La crise n’autorise pas tout, et cette économie qui marche encore au ralenti,  ne permet  en tout cas pas de mentir vis-à-vis du public. Je sais qu’en publiant ce présent post je vais sans doute mécontenter certains, voir m’attirer des foudres ! Mais à force de voir passer ces nombreuses publicités sur les magazines, sur les sites internet, il est peut-être temps pour moi de réagir face à une partie de la concurrence, qui tente de se faire passer comme expérimentée en « haut de gamme » grâce à  des artifices peu scrupuleux…, impliquant dès lors une concurrence totalement déloyale.

Il m’appartient en tant que responsable de Demeures du Nord, de la défendre et de protéger l’ensemble de mes collaborateurs ainsi que nos sous-traitant face à ce type d’agissements . Certains de mes collaborateurs et collaboratrices m’ont d’ailleurs demandé depuis longtemps de réagir par rapport à ce triste phénomène, particulièrement au sein du bureau d’études et du service commercial DDN.  On peut les comprendre… 

Chers confrères, je ne déclare pas dans ce post que vous êtes de mauvais constructeurs. Je n’ai pas ici de jugement à donner sur vos prestations . Ces jugements m’appartiennent.

Mais s’il vous plait, n’inventez pas de fausses histoires, et montrez vos véritables réalisations, avec honnêteté. N’étalez pas partout des maisons de rêves venues d’ailleurs que vous n’avez ni créées, ni construites ! N’usez pas d’images de synthèse achetées pour quelques dizaines d’euros dans des banques d’images, et que l’on retrouve sur vos publicités ou à l’intérieur de vos sites !  En faisant çà, vous faites du tort à cette profession. Car c’est la vérité qu’attendent de vous vos prospects:  question de loyauté ! « 

Christian Paindavoine

 

 

Exemples de constructeurs qui prétendent faire construire des villas de rêve au travers de maisons qu’ils n’ont même jamais construites, ni jamais dessinées !

 

CAS N° 1:  une même maison qui apparaît chez 3 constructeurs différents et aussi dans 2 banques d’images!

Sans commentaires…

piraino prestige

 CAS N°2: cette magnifique villa exposée en première page de ce site internet, est en réalité  l’oeuvre d’un architecte étranger. Une maison construite à Bruges pour laquelle plusieurs articles de revues de déco ont été consacrés…

Sans commentaires…

 site piraino

 CAS N° 3:  une même maison présentée par 2 constructeurs différents. Curieux, non?

Sans commentaires…

demeures de style

 CAS N°4:  une autre curiosité:  une maison présentée par 2 constructeurs différents. 

sans commentaires…

 levoye

Peut-être que certains de ces constructeurs ci-dessus n’ont pas eu conscience que leur démarche ressemble plus à un mensonge commercial qu’à une mise en avant de leur société ? Peut-être aussi ignorent ils l’existence de lois françaises et internationales sur la propriété de l’image…

Il n’empêche : on ne se construit pas une image de prestige en présentant des photos de réalisations dont on n’est pas le maître d’œuvre.

Tout comme on ne vante pas une maison alors qu’elle n’est même pas issue de sa propre société et de sa région, mais de villes comme Bruges en Belgique ou même Johannesburg en Afrique du sud !

Ces attitudes commerciales qui usent d’artifices quelque peu douteux, trompent  les clients. En même temps, elles nous opposent une concurrence déloyale…  C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous avons décidé de réagir .

Ce n’est pas parce qu’un constructeur tente de se protéger en notant sur un site internet le mot « inspirations » qu’il peut ainsi se disculper de la volonté de faire croire que ces maisons n’ont pas été « empruntées » aux véritables auteurs de ces maisons de rêve !

Ces auteurs d’ailleurs, et malgré une loi très stricte sur la propriété de l’image et de la création,  ne sont bien évidemment jamais cités sous ces photos ou ces images de synthèses, même pas l’ombre d’un copyright… C’est voler ces auteurs et tromper le public.

La loi pourtant très claire n’est donc absolument pas appliquée dans toutes ces parutions: l’article L.122-4 du code de la propriété intellectuelle précise: « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque indique bien que toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle d’un document faite sans le consentement de l’auteur est illicite. »

Afin d’éviter ces confusions, faites confiance uniquement à des constructeurs qui ne présentent dans leurs sites uniquement des maisons réalisées par eux ! (Il y en a heureusement d’autres).

Evitez les images virtuelles, et méfiez-vous de certaines photos de maisons un peu trop …« Hollywoodiennes » !  Çà ne sent pas bon !

DEMEURES DU NORD.COM

*AUTEUR DE L’IMAGE A LA UNE: KIKO pour Fotolia
dodeigne 2 b

HOMMAGE A EUGÈNE DODEIGNE, IMMENSE ARTISTE DU NORD, ADULÉ À L’INTERNATIONAL …

Ses immenses sculptures se reconnaissent à divers endroits de notre région,  particulièrement dans la métropole Lilloise. Reconnu dans le monde entier comme l’un des plus grands sculpteurs contemporains, il nous laisse une oeuvre particulièrement dense et spectaculaire au travers de ses sculptures en pierre de Soignies et de ses célèbres fusains.

pl republique

Quelques mois après qu’il se soit éteint près de sa maison de Bondues, Régis et Caroline Dorval  lui rendent un bel hommage dans leur galerie du boulevard de la Liberté, en présentant un ensemble d’œuvres particulièrement qualitatif.

 

Le texte ci-dessous du célèbre critique d’Art Harry Bellet, illustre de manière flamboyante la place de l’oeuvre d’ Eugène DODEIGNE dans l’histoire de l’art moderne:

 

« Une de ses œuvres, installée depuis 1999 au jardin des Tuileries à Paris, est intitulée Force et Tendresse. Voilà qui pourrait résumer le caractère du sculpteur français
Eugène Dodeigne, mort jeudi 24 décembre près de Bondues, dans le Nord, à 92 ans. « Le Nord vient de perdre l’un de ses derniers géants », a déploré Martine Aubry, maire de Lille. L’art aussi.
C’est qu’il avait été très tôt à rude et bonne école : né le 27 juillet 1923 à Rouvreux, près de Liège, en Belgique, il fut initié au métier dès l’âge de 13 ans parson père, lequel sculptait des monuments funéraires.
Il suivit ensuite des cours de dessin et de modelage à Tourcoing, puis à l’Ecole nationale supérieure desbeaux-arts de Paris (il est reçu premier au concours d’admission en 1943), dans l’atelier de Marcel Gimond.  Il y obtiendra les premiers prix de dessin et de modelage. Sur les mêmes bancs qu’un jeune Marseillais, plutôt cancre celui-là, nommé César…

IMG_2477Il se marie, et le couple voyage en France, à bicyclette, avant de s’installer un temps à Vézelay (Yonne). Un séjour dont il ne parlait guère plus que du reste, mais qui put avoir son importance : il y baignait dans l’exemple de certains des meilleurs tailleurs de pierre de tous les temps, les sculpteurs romans.

Sa première exposition personnelle à lieu à Lille, en 1953, dans la mythique galerie de Marcel Evrard. A cette époque, et peut-être sous l’influence de Brancusi, il privilégie les
volumes lisses et tendus. Les collectionneurs locaux, qui furent dans ces années parmi les plus fins du monde, le remarquent très tôt, à commencer par Jean Masurel, dont les
collections seront à l’origine du Musée de Villeneuve-d’Ascq. Durant tout ce temps, il continue de pratiquer le dessin, qu’il enseigne aussi, à Roubaix et à l’Institut Saint-Luc
de Tournai, en Belgique.

MG-dodeigne

Des œuvres d’une spiritualité intense

Malgré le soutien de grands marchands comme Claude Bernard, Pierre Loeb, la galerie Jeanne-Bucher, et plus récemment Jean-Brolly à Paris, malgré sa présence dans certains
des plus grands musées du monde, ceux d’Anvers (Belgique), d’Utrecht (Pays-Bas), ou de Grenoble, sans oublier le Kröller-Müller d’Otterlo (Pays-Bas), une exposition au
Musée Rodin en 1988 et son élection à l’Académie des beaux-arts en 1999, au fauteuil d’Etienne-Martin, l’oeuvre de Dodeigne reste à découvrir.
dodeigne 1b

Ses peintures notamment, qui n’ont été montrées que très récemment, en 2013, au Musée de Saint-Amand-les-Eaux (Nord). Et si ses oeuvres monumentales sont désormais bien connues, ses travaux plus intimes demandent aussi à être de nouveau exposés. Inscrits dans la lignée d’une Germaine Richier ou d’un Alberto Giacometti, ils dégagent une
spiritualité intense, une énergie rare et suscitent une émotion dont l’art d’aujourd’hui peine à retrouver l’essence. »

Extrait de l’article de Harry Bellet – Le monde du 28-12-2015.

Galerie DORVAL
12 mai – 17 avril 2 016
27, boulevard de la Liberté – Lille 59000
Tél. : 03 20 54 90 05 – Email : rdorval@wanadoo.fr
du mardi au samedi de 11h à 12h30 et de 15h à 19h

Happy family playing with vegetables in kitchen

INTERVIEW: LES CUISINES-TENDANCE 2016 …

INTERVIEW CUISINE AVEC STÉPHANE POLLET / LEICHT

Qui ne s’est pas arrêté un jour à la vitrine de ce fabricant, ou sur une simple publicité magazine, pour admirer la beauté et la qualité d’une cuisine LEICHT? Tout le monde connait les cuisines LEICHT
On les sait « haut de gamme », mais aussi tout à fait innovantes, sorte de référence acquise avec rigueur depuis plus de…80 ans !
A Lille, la boutique LEICHT est animée par Stéphane Polllet qui en manage toute l’organisation, depuis les premiers plans jusqu’à la livraison chez ses clients.
L’occasion de le rencontrer pour parler avec lui de son métier et de l’évolution de la cuisine, particulièrement dans le cadre de maisons individuelles.

photo Stéphane

STEPHANE POLLET / LEICHT

DEMEURES DU NORD : Depuis les années 80, les cuisines n’ont pas cessé d’évoluer, pour faire oublier les images « rustiques » ou « formica » pour des ensembles beaucoup plus modernistes. Cette évolution continue-t-elle à révolutionner le marché, ou celle-ci se fait-elle plus lentement ?

Stéphane Pollet: Les transitions de mode se font plutôt en douceur, on le voit quand on regarde nos catalogues « collector » d’époque ! par exemple des modèles rustiques en chêne vernis foncé, il y a eu des chênes clairs naturels, puis on a préféré les placages aux massifs jugés trop « lourd » visuellement et maintenant on évolue sur des traitements du bois qui apportent une grande variété d’aspect : brut , lamellé, teinté etc. On arrive même à obtenir de très beaux stratifiés loin du rendu « bois plastique » d’il y a 40 ans. Il y a vraiment un enjeu à proposer des nouveautés et grâce aux techniques de fabrication et l’imagination des designers notre usine à côté de Stuttgart ne manque pas d’innover !

concrete12DDN : Y a-t-il une tendance qui se dégage actuellement dans le design de vos cuisines ?

Stéphane Pollet: Il y a 2 styles que nos clients affectionnent particulièrement : le style classique, cosy et un esprit plus épuré frôlant avec le minimalisme. Quand je rencontre d’anciens clients, cela me fait toujours plaisir d’entendre « notre cuisine a 20 ans et on ne s’en lasse toujours pas ! ». J’essaye de proposer des ambiances harmonieuses et indémodables en cohérence avec la longévité de nos meubles.

 

DDN : Lorsque l’on pense à vos cuisines, on imagine bien sûr des cuisines toutes en blanc… C’est toujours la couleur préférée de vos clients ?

Stéphane Pollet: Il est vrai que le blanc reste la valeur sûre, on le retrouve très souvent que ce soit sur les meubles ou en plan de travail. J’aime beaucoup le blanc sur blanc c’est toujours aussi beau que ce soit dans une petite pièce ou un espace ouvert. Après il faut jouer la carte déco avec du mobilier de caractère et une belle peinture murale.

L_M_ 004DDN : Classiquement, la salle à manger se trouvait toujours à part, placée entre cuisine et salon. Chez Demeures du Nord, on dessine de plus en plus des plans ou la cuisine plus grande devient une véritable cuisine-repas, abandonnant ainsi la pièce salle à manger classique. C’est un style de vie qui se développe chez vous ?

Stéphane Pollet: Tout à fait, les constructions permettent de plus en plus ce type d’implantation. Le coin repas est dans la continuité de l’espace cuisine, on y mange à 5, 8 ou +. L’îlot devient multifonction servant à préparer le repas, desservir, travailler, surveiller les devoirs des enfants, prendre l’apéritif etc. Les clients souhaitent être dans leur cuisine tout en ayant une vue plus globale de leur intérieur, on y crée des espaces de circulation vers d’autres pièces, c’est devenu le point central de l’activité de la maison.

 

leicht 4DDN : Votre image « haut de gamme » doit faire hésiter certains prospects… C’est si cher que ça une cuisine LEICHT ?

Stéphane Pollet: Nos clients recherchent 3 éléments essentiels quand ils nous font confiance dans leur projet : un contact personnalisé, des matériaux qualitatifs et une pose exemplaire. Je ne refuse aucun client sensible à cette démarche et notre gamme est très large nous permettant de répondre à beaucoup de budget. Je propose des devis cohérents par rapport au marché et mon réseau s’est bien développé ces dernières années grâce à cela.

leicht 2DDN : Vous rencontrez régulièrement des clients DEMEURES DU NORD ?

Stéphane Pollet: Oui bien sûr parfois curieux de découvrir la marque et les nouveautés ou d’autres plus décidés avec un projet à réaliser. Une construction ce n’est pas facile il faut pouvoir se projeter dans ces grands espaces, c’est une nouvelle façon de vivre qui commence, c’est l’occasion de changer ses habitudes et de se faire plaisir quand on aime cuisiner, je suis là pour guider le client dans ses choix. On discute beaucoup de la manière de vivre pour concevoir le plan, c’est important pour moi de bien connaitre tout ça, et cela me permet de travailler le projet en parallèle avec Demeures du Nord.

 

DDN : Trouvez-vous un parallèle entre l’esprit DEMEURES DU NORD et celui de LEICHT ?

Stéphane Pollet: Nous avons des idées et de belles choses à proposer. Nos cuisines s’inscrivent très bien dans l’originalité et la modernité de vos constructions. Mon équipe communique et harmonise la préparation de chantier avec le maitre d’ouvrage Mon magasin représente une marque haut de gamme, je suis mes projets de A à Z, je me déplace quand on m’appelle, j’essaye d’être le plus réactif possible. En tant que cuisiniste, un maillon dans le projet de la maison, c’est agréable de retrouver cela chez Demeures du Nord.

leicht 5

 LEICHT
2 Rue Chambre des Comptes,  Lille
03 20 55 38 39

 cuisines-leicht.fr

Maison d'architecte concept audit et expertise

DEMEURES DU NORD A RÉUSSI SA MUTATION SUR LE PLAN ÉNERGÉTIQUE !..

FAISONS UN POINT SUR LES CONSÉQUENCES DE LA DERNIÈRE RÉGLEMENTATION THERMIQUE APPLIQUÉE  DEPUIS 3 ANS PAR DEMEURES DU NORD…

 

LE DÉFI INITIAL IMPOSÉ EN 2012 PAR LE GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT :

Avant la réglementation thermique 2012 applicable au 1er janvier 2013, les maisons individuelles étaient soumises à une réglementation appelée RT 2005.
La RT 2012 confirme à présent la volonté des pouvoirs publics de réduire la facture énergétique du parc immobilier, 1er consommateur d’énergie en France et 2ème contributeur d’émissions de gaz à effet de serre.

En résumé :
➢ Réduire la facture énergétique des ménages qui pèse lourdement dans leur pouvoir d’achat
➢ Réduire les gaz à effet de serre
➢ Diviser par 3 la consommation énergétique d’une habitation ou d’un bâtiment

 

LES MOYENS QUE DEMEURES DU NORD A DU METTRE EN PLACE POUR ATTEINDRE CES OBJECTIFS :

➢ Améliorer de manière drastique les isolants aux endroits les plus sensibles, (ici et par ordre décroissants d’importance calculé en pourcentage de perte de chaleur: Toiture 30%, Murs 25%, Renouvellement de l’air 20%, Ouvertures 13%, Plancher bas 7%, Divers 5%.)

maison
➢ Traiter de manière globale des ponts thermiques (Les ponts thermiques sont un maillon faible dans l’isolation de l’habitation. Le phénomène se présente aux endroits où l’isolation fait défaut, où un mur intérieur est en contact avec un mur extérieur, où un panneau de sol touche un mur extérieur, ou encore où l’isolation est traversée par des canalisations.
➢ Obtenir une perméabilité à l’air bien inférieure à la norme exigée de 0,6 m3/(h.m²)
➢ Mettre en place une production d’eau chaude sanitaire réalisée à partir d’une source d’énergie renouvelable.
➢ Continuer à favoriser au maximum l’éclairage naturel extérieur par la mise en place dans chacun de nos projets des surfaces de vitrage bien supérieures aux minimas exigés, particulièrement dans les parties exposées au sud et à l’ouest.

 

frau prsentiert energiesparhausCONTRÔLES DES MISES EN PLACE DE NOS PRÉCONISATIONS :

➢ Au dépôt du permis de construire, un bilan des solutions techniques mises en place pour chacune de nos maisons est établi et annexé au permis par notre thermicien (ETC Etudes Techniques Conseils)
➢ A la réception du permis, ce même bureau d’études établit l’étude thermique complète du logement selon les bases définies précédemment.

 

LA VÉRIFICATION DES PRÉCONISATIONS MISES EN PLACE SUR LE CHANTIER PAR DEMEURES DU NORD :

La Société d’Expertise DIAGTHERM, certifiée par le ministère, se rend sur chacun de nos chantiers avant réception, afin de :

➢ Vérifier la conformité des matériaux employés.
➢ Réunir les documents confirmant la fourniture et la pose des matériaux non visibles au moment de la visite.
➢ Réaliser un test de perméabilité à l’air qui vérifiera de manière scientifique l’étanchéité des ouvrages, dont le coefficient doit être inférieur à 0,60m3/h/m².

➢ Un formulaire d’attestation de la prise en compte de la réglementation thermique nous est délivré, ainsi que le détail des résultats de la mesure de perméabilité à l’air.

rtrtrtrtrt

 

DES RÉSULTATS EXCEPTIONNELS POUR LES MAISONS DEMEURES DU NORD :

Pour chacune de nos maisons, nous faisons donc vérifier par un organisme indépendant et agréé la bonne mise en œuvre des matériaux utilisés en isolation, par un test d’étanchéité à l’air. L’obligation de résultat est caractérisée dans la réglementation thermique par un coefficient de perméabilité à ne pas dépasser. Le test  d’infiltrométrie  s’effectue à l’aide d’un ventilateur qui aspire ou souffle de l’air analysé par une sonde et un ordinateur mesurent le débit de fuite par m2.

L’échelle de valeur doit être au minimum de 0,60. Nous obtenons une moyenne exceptionnelle de 0,26 pour l’ensemble de nos logements livrés en 2015 !

Attestation Etanchéité à l air defEncore un  joli point fort pour DDN !
Notre record pour l’une de nos réalisations à Fleurbaix est à aujourd’hui de … 0,19 !

 

UNE PRISE DE CONSCIENCE DE DEMEURES DU NORD QUI REMONTE DÉJÀ  A  PLUS DE 10 ANS GRACE A NOS PRINCIPES BIOCLIMATIQUES !

Ce travail sur la maison bioclimatique Demeures du Nord a toujours été l’une de nos priorités. Nous voulions  être aussi en avance par nos recherches et réflexions, afin d’obtenir ce que nous appelons un habitat sain qui non seulement améliore la qualité de vie mais participe aussi à cette indispensable mutation !

 

www.demeuresdunord.com/les-bioclimatiques

cubique titre blog

MAISONS D’ARCHITECTURE CUBIQUE : NE PAS MENTIR A NOS CLIENTS …

LA TRISTESSE D’UN MARCHÉ QUI SE DÉGRADE :


En quelques années, les villas géométriques, appelées plus communément « maisons d’architecture cubique », sont devenues un véritable phénomène de mode !

J’ai toujours regretté de voir une trop grande banalisation de ce produit comme je l’avais redouté depuis longtemps (blog du 6 mars 2009, blog du 8 janvier 2013 et mon blog du 12 juin 2015). La réalité confirme que les dangers que j’y exposais se sont malheureusement avérés vrais…

Sans respect des contraintes de volumes, de rythme des ouvertures, des proportions, les constructeurs, même moyens/bas de gamme, se sont rués sur la villa géométrique faisant croire à leurs clients qu’ils allaient leur construire des maisons « hollywoodiennes » avec des façades d’une dizaine de mètres, quelques fenêtres à droite et à gauche et des budgets inférieurs parfois à … 200000€ !!  Le tour est joué!

J’ai toujours prétendu qu’il s’agissait là d’une tromperie, et d’un vol intellectuel ! Et je le constate avec tristesse en me promenant dans les campagnes, et certains lotissements. J’appelle ces petites « cubiques » : des mini- HLM !

J’aime beaucoup l’architecture cubique, mais je maintiens que sans un certain investissement, on ne peut pas faire bâtir une villa géométrique digne de ce nom !
GP7935

COPYRIGHT DEMEURES DU NORD

C’est comme ça, on n’a jamais pu produire une voiture de sport comme une Ferrari ou une Porsche au prix d’une Clio, non ?! Et pourquoi cela serait-il possible pour une belle villa géométrique ?…

SANS ENTRETIEN, DES MAISONS D’ARCHITECTURE CUBIQUE QUI SE DÉGRADENT AU FIL DU TEMPS …

Il faut le savoir, si une villa géométrique est sensiblement plus chère qu’une maison moderne en briques et tuiles, elle le sera aussi en matière d’entretien !
Sans vouloir noircir le tableau, il faut bien être conscient que le vieillissement d’une maison en enduit réclame des entretiens assez onéreux :

1/ Microfissures et petites fissures :
Tout d’abord, ce type de maisons en enduit est sujet à des risques de microfissures et petites fissures sur les enduits durant les toutes premières années. C’est un phénomène naturel de retrait dus aux dilatations des différents matériaux et de leurs flexions, le temps que l’ouvrage devienne définitivement stable sur le terrain.  Du Nord au Sud, ce  constat est bien connu !
Ces phénomènes considérés comme esthétiques ne sont jamais repris dans les garanties des assureurs. Cela contraint les propriétaires à les faire réparer (après stabilité), à leur frais, avec des produits spécifiques. Un voile d’enduit devra ensuite y être posé sur tout le mur considéré, afin de ne plus voir les traces de retouches. Cela à un coût inégal en fonction des surfaces retravaillées.

2/ Un enduit se salit naturellement au fil du temps :
La pollution, les pluies, les expositions nord, sont les causes évidentes de maisons qui vieillissent. L’éclat de l’enduit va peu à peu, au fil des années, se ternir.
Sans entretien régulier, leur état deviendra catastrophique !
montage photos enduits sales

CI-DESSUS QUELQUES MAISONS ANONYMES QUI TÉMOIGNENT DU VIEILLISSEMENT

Chez Demeures du Nord, nous considérons qu’un nettoyage complet de la maison devrait être exécuté tous les 3 à 5 ans selon les situations, afin que cette maison garde toujours son éclat. Il est bien sûr recommandé de le faire exécuter par des spécialistes qui emploieront de bons produits, et surtout offrirons des garanties de sécurité par la pose d’échafaudages.
Les prix de ces traitements oscilleront entre 2500 € à 5000€ selon les surfaces de ces maisons.

Voilà donc la mise au point que je souhaitais faire le plus clairement possible dans ce post, et que beaucoup vous font ignorer.
Pour notre part, nous cherchons à minimiser ces problèmes d’entretien au travers de la brique, des bardages et en limitant les surfaces d’enduits, etc… Mais nous le savons, cela possède un coût au départ, qui n’est pas négligeable.
Je sais aussi que certains de nos clients souhaitent absolument, par goût, une villa géométrique entièrement en enduit. Je peux les comprendre dans ce choix esthétique.

Mais une certitude: nous les avons avertis que tout comme la coque d’un bateau, le bois d’un portail, ou les revêtements intérieurs, une maison en enduit réclame un sérieux entretien régulier.

C’est dit !

Notre devoir de conseil et d’honnêteté nous l’imposait naturellement !

9

 COPYRIGHT DEMEURES DU NORD

LE SITE DDN

Pretty young girl having a magazine in her hand looking to the side

REPORTAGE SUR DDN DANS LE NOUVEAU LOGIC-IMMO …

????????????????

Retranscription du texte:

 

DEMEURES DU NORD FÊTE SES 25 ANS !

Vous imaginez, un quart de siècle !

Christian Paindavoine :
Mon Dieu, oui ! Je suis partagé entre la fierté d’avoir su pérenniser ce magnifique projet de société, et un certain trouble devant le temps qui passe. Ça m’effraye même parfois lorsque je regarde en arrière : les souvenirs paraissent tellement proches ! Ils mêlent aussi bien nos réussites architecturales, les moments forts souvent vécus avec mes collaborateurs et mes clients aussi, la richesse des rencontres que m’a permis ce formidable métier, les succès des manifestations organisées par notre Fondation d’Art.

En 1991, quels étaient alors vos objectifs pour Demeures du Nord?

CP : Les objectifs étaient d’abord de tenir ! Tenir à tout prix ! Je savais que ce serait compliqué de s’attaquer à ce marché et qu’il allait falloir se montrer très vigilant et combatif à la fois. Il fallait passer le stade des trois ans en ayant des résultats en progression.
En parallèle le choix de notre créneau était déjà décidé : ce seraient le marché des maisons de standing basé sur la modernité de nos projets. Je voulais que Demeures du Nord, devienne une véritable référence, un gage de créativité et de qualité. Pour cela nous devions prendre certains risques en se démarquant du marché général, que je considérais comme fade et sans pertinence. Toutes les maisons se ressemblaient. Les constructeurs présentaient quasiment tous les mêmes modèles dans leurs catalogues : ils les appelaient « les maisons traditionnelles ».
Je trouvais ça choquant ! Nous étions tout au bord du 21ème siècle et l’architecture des maisons individuelles ne progressait pas, ne proposait rien de nouveau. Pire encore, elle n’offrait aucune évolution concernant les espaces de vie aucunes solutions pour améliorer les modes de vie.
Je prétends que nous avons été courageux de nous lancer dans un tel dessein. Nous avons osé inventer, créer, et même révolutionner l’architecture des maisons. Nous avons réussi à inventer une véritable ligne Demeures du Nord qui est à présent reconnue par tous.
Au début nous étions critiqués par « la concurrence », qui très vite s’est mise curieusement à nous copier !

Et aujourd’hui, quelles sont vos projets pour les futures années ?

CP: Globalement, c’est continuer à faire évoluer toujours plus notre architecture, qu’elle soit extérieure ou intérieure. Pouvoir ainsi continuer à nous faire plaisir et à faire plaisir à nos clients. C’est certainement ce bonheur de créer et de bâtir qui nous stimule toujours autant, 25 ans après !

Actuellement, nous travaillons sur un défi très important en créant la gamme COLLECTION par Demeures du Nord : nous souhaitons élargir notre proposition en séduisant une nouvelle clientèle, particulièrement auprès de jeunes couples d’acquéreurs. Notre Bureau d’Etudes s’est passionné durant de longs mois pour présenter une gamme de 11 maisons sympas, qui puissent offrir des volumes spacieux tout en préservant des surfaces raisonnables de 100 à 140 m habitables + garage. Les prix de COLLECTION se situent entre 180 000 et 238 000€ *. Il ne s’agit pas de proposer du «bas de gamme » avec COLLECTION, mais de créer de véritables Demeures du Nord qui soient plus compactes, donc plus accessibles. Un joli concentré de Demeures du Nord !

*Prix TTC, hors terrain et raccordements.

 

SITE DEMEURES DU NORD

Realistic silver rendering of a symbol for 0 % discount or gain

MERCI QUI ? MERCI LA B.C.E !…

Son taux directeur qui passe à 0% représente une décision historique !
Comme le suggère le site PAP, « La potion magique de la BCE va-t-elle encore faire reculer des taux immobiliers qui viennent de battre leurs records historiques à la baisse de mai 2015 ? »
C’est une certitude à présent, et compte tenu des marges que vont conserver les banques, le taux moyen sur vingt ans, par exemple, pourrait passer en dessous de 2% alors qu’il s’établit actuellement à 2,15%.

ACHETEZ, ACHETEZ !

Tout comme martèle le patron de la Banque Européenne ce message aux banques : « Banquiers, prêtez, prêtez, cela ne vous coûte plus rien ! Donc, foncez, nous avons besoin de vous pour soutenir l’activité dans la zone euros !

 

perspective of the evolution of credit rate

 

UN RECORD DEPUIS 1945 !

Un argument milite pour un recul un peu plus important. « Les banques se sont fixé des objectifs commerciaux élevés pour 2016 », explique Sylvain Lefèvre, qui dirige La Centrale de Financement. « Elles se livrent à une vive concurrence sur les taux immobiliers pour séduire de nouveaux clients. » La baisse des taux de la BCE leur donne les moyens d’appliquer cette politique commerciale agressive à moindres frais. Résultat : dans les prochaines semaines, le taux moyen sur vingt ans pourrait descendre à 1,80%, les meilleurs dossiers pouvant décrocher du 1,20%.

 

LES TAUX IMMOBILIERS AU 10 MARS 2016 :

 

barometre.png

 

Source : Empruntis.com. Taux fixes hors assurances, frais annexes et garanties

 

demeuresdunord.com

Si vous souhaitez recevoir une alerte-mail afin d’être avertis de nos nouveaux articles sur ce Blog, inscrivez simplement votre adresse mail dans la rubrique   »INSCRIPTION NEWS LETTER »  dans la colonne de droite.

ddn25

DEMEURES DU NORD A 25 ANS ! Chapitre 1 : notre communication …

Cette année, Demeures du Nord fête ses 25 années d’existence ! Plusieurs « chapitres » lui seront consacrés ici durant l’année pour se souvenir. Simplement.

 

Dès 1991 nous avions déjà considéré que nos maisons se devaient d’être à l’image de notre communication, et que vice-versa, nos communications se devaient d’être à l’image de nos maisons ! L’une faisant avancer l’autre.

Depuis les premières années 2000, nous avons véritablement révolutionné notre manière de « parler de Demeures du Nord ».
Demeures du Nord a alors, sous la direction artistique de David Stiens (Laboratoire 31), osé mettre en avant, plus sa marque et son image que les maisons elles-mêmes. Une communication décalée où se dégage une atmosphère de plénitude, de bonheur et d’élégance !

Au travers de nos parutions presse, sites internet, affichages publique, plaquettes commerciales, supports internet, Fondation d’art, nous avons toujours voulu transmettre l’image de nos créations comme une réelle référence de distinction et de modernité. Si l’on s’arrête pour admirer une Demeures du Nord, on doit aussi être interpellé par la qualité de la communication DDN ! Y trouver des images qui racontent, qui nous parlent de « tranches de vie », avec fraîcheur et élégance.

Voici quelques-unes de nos plus belles campagnes !

 Impression

DEMEURESDUNORD.COM

couverture 1pilsion masculine

REPORTAGE SUR LA NOUVELLE GAMME COLLECTION PAR DEMEURES DU NORD …

Dans le tout nouveau numéro du magazine 1pulsion Masculine, 2 pages de reportage sont consacrées à notre nouvelle gamme COLLECTION !

Vous trouverez sous la reproduction de cette double page, le détail de cet interview.

reportage 1pulsion masculineEn créant COLLECTION, Demeures du Nord souhaite séduire une nouvelle clientèle, particulièrement auprès de jeunes couples d’acquéreurs.

 

POURQUOI CETTE NOUVELLE GAMME ?

DDN : Nous avons souvent ressenti une certaine frustration en regardant des jeunes couples qui adorent notre style, mais n’osent pas pousser la porte, pensant que DDN est « inaccessible ». Ces jeunes qui ont une bonne sensibilité méritent que l’on puisse leur proposer de belles maisons plus accessibles, en y préservant la ligne architecturale et la qualité de mise en œuvre qui ont fait notre succès. Bref, pouvoir leur proposer une Demeures du Nord !
Notre toute nouvelle gamme COLLECTION ne remplace pas notre offre classique, mais permet au contraire de l’élargir !
C’est dans ce sens que dans notre nouvelle communication, nous titrons : OFFREZ-VOUS VOTRE PREMIERE DEMEURES DU NORD !

VOTRE IMAGE ASSEZ HAUT DE GAMME NE RISQUE-T-ELLE PAS DE TROP SOUFFRIR ?

DDN : Non ! Nous continuerons à construire des maisons PREMIUM, qu’elles qu’en soient les dimensions. Il ne s’agit pas de proposer du « moyen-bas de gamme » avec COLLECTION, mais de créer des maisons Demeures du Nord qui soient plus compactes, donc plus accessibles. Des jeunes de 30 ans ne cherchent pas, il me semble, à acquérir des maisons individuelles de 200 ou 300 m² ! Ils recherchent des volumes intéressants qui peuvent osciller autour de 110/130m² habitables.
Collection pour Demeures du Nord, c’est un peu comme la série 1 pour BMW, la classe A ou B pour Mercedes ou encore L’A3 de Audi. Elles sont plus compactes, mais restent conforment aux lignes et à la qualité qui ont fait la réputation de ces marques d’automobiles.
Nous ne nous engageons pas dans le marché des maisons bas de gamme … Ce n’est pas notre métier !

UN BEAU DÉFI POUR DDN !

DDN : Oh oui ! Un défi délicat, pour lequel notre Bureau d’Etudes s’est passionné durant de longs mois pour présenter une gamme de maisons sympas, qui puissent offrir des volumes spacieux tout en préservant des surfaces raisonnables (de 100 à 140 m habitables + garage.)

Cette sensation, accentuée par des zones ouvertes, l’importance des baies vitrées tournées vers la lumière, apporte à cette nouvelle génération d’habitat, une ambiance contemporaine et intimiste unique.
COLLECTION reste un objet de séduction. Il doit rester un achat autant passionnel que réfléchi en termes d’investissement personnel !

logo ddn

COLLECTION par DEMEURES DU NORD
Une gamme de 11 modèles de 180 000 à 239000€
(hors terrain et branchements)

annaelle  bon logo blog

LA TOUTE NOUVELLE GAMME COLLECTION PAR DEMEURES DU NORD …

Lancée en fin 2013, COLLECTION par Demeures du Nord a déjà séduit de nombreux acquéreurs. Il ne s’agissait pas alors de créer un produit différent, mais plutôt d’inventer un concept intelligent de villas plus compactes et plus abordables, qui soit à l’image du design DEMEURES DU NORD . 

COLLECTION est alors venue compléter, (et non pas remplacer,) notre gamme classique  afin d’augmenter notre proposition globale!

Aujourd’hui, et après ces 2 années de réflexion, nous lançons la toute nouvelle version COLLECTION ,   afin de pouvoir présenter un ensemble de 11 maisons encore plus attractif !


Faire construire une maison est un acte fondamental dans l’histoire d’une famille.

La nouvelle gamme COLLECTION se veut porteuse d’une promesse d’efficacité: vivre un quotidien très… cocooning, fonctionnel, plein de lumière et de fantaisie !

 

???????????????????????

Lire la suite