LUMIERE 2

LUMIERE …

« Même une pièce qui doit être obscure a besoin au moins d’une petite fente pour qu’on se rende compte de son obscurité. Mais les architectes qui aujourd’hui dessinent des pièces ont oublié leur foi en la lumière naturelle. Assujettis à la facilité d’un interrupteur, ils se contentent d’une lumière statique et oublient les qualités infinies de la lumière naturelle grâce à laquelle une pièce est différente à chaque seconde de la journée. »

Citation de Louis Kahn,  Architecte

luliere 4

Photos intérieures et extérieures de Demeures du Nord

 

 

Louis_Kahn_Portrait

mini-2

LE GÉNIE DE PHILIPPE STARCK ET LA TECHNICITÉ DE AXOR POUR UNE GRANDE INNOVATION HANSGROHE …

Je trouve cela génial!

Le fabriquant de robinetterie Axor et le designer Philippe Starck ont présenté à l’occasion du Salon de Milan leur dernière collaboration, le « Starck V ». Cette nouvelle pièce offre à l’utilisateur une nouvelle approche de l’eau, vivante et tourbillonnante dans un robinet de verre. Après plusieurs années de recherches, les ingénieurs d’Axor sont parvenu à mettre au point un système qui créé un vortex apaisant et ludique.

(Un Vortex est un fluide qui s’écoule sous forme de tourbillon.)

divers mitigeurs STARCKIntervenu sur la conception du bec, le designer Philippe Starck s’est inspiré d’Organic, sa dernière pour Axor, pour sublimer le tourbillon et épouser les courbes de l’eau. L’utilisation du verre constitue une prouesse technique qui sublime l’élément, le rendant pour la première fois mis en scène et visible dans ce type de produit.

Cette nouvelle collaboration entre Philippe Starck et Axor offrira à l’utilisateur une nouvelle approche de l’eau, la dévoilant libérée de toute considération technique, et retrouvant ses caractéristiques essentielles, vivante, libre et fascinante.

Au plus vite dans nos Demeures du Nord !..

LES « FAUX-VRAIS CLIENTS » SUR LES FORUMS …

ネット犯罪Déjà en avril 2009, je mettais en garde sur ce même blog de la dérive de certains forums animés par de faux clients de Demeures du Nord qui, en réalité, n’étaient finalement pour la plupart que des commerciaux de constructeurs « concurrents » n’hésitant pas à dresser un tableau noir de leur construction totalement imaginaire !
La méthode est simple : ceux-ci se permettent de s’infiltrer sous de faux pseudos et ainsi dénigrer à loisir notre société en faisant croire qu’ils sont des clients mécontents de Demeures du Nord… Aussi malhonnête que facile !

Aujourd’hui , 5 ans plus tard, cela continue régulièrement…

Et nous devons régulièrement lutter par voie juridique contre ces pratiques calomnieuses, crapuleuses !

Imaginez seulement, que l’on retrouve même régulièrement sur l’un des forums sur la construction certains mêmes pseudos utilisé il y a… 4 ou 5 ans !

Force est de constater que ce phénomène s’est amplifié et étendu à tous les types de forums qui permettent l’anonymat des propos, donc, permettent tout !
Les plus célèbres forums où l’on ne sait plus ce qui est vrai ou non ce sont par exemple : Tripadvisor, Yelp, Faire Construire, ou encore hôtels.com, etc…
Au point que ces forums sont de moins en moins consultés compte tenu de ce climat de dénigrement et de délations.

Un exemple parmi de nombreux autres :

Le groupe hôtelier Accor a mis à pied en fin 2013, le directeur de la communication de son entité australienne. Motif ? Il s’est aperçu que l’homme publiait depuis 2006 de faux avis sur Tripadvisor dans le but de dénigrer ses concurrents. Embarras comparable chez Samsung à Taiwan. La FairTrade Commission (l’autorité locale de la concurrence) menace de condamner l’industriel à 25 millions de dollars taiwanais d’amende (650 000 euros environ) parce qu’il avait demandé à des étudiants locaux de brocarder les téléphones du rival HTC sur leurs comptes Facebook.
Piteux, le constructeur pris en faute a annoncé qu’il renonçait officiellement à toute activité marketing basée sur la publication de commentaires anonymes. Pour deux cas révélés au grand jour, combien passent encore inaperçus ?  Le recours aux faux avis pour vanter sa marque ou dénigrer celle d’un rival sur le Web est une pratique mondiale.

Heureusement, le public croit de moins en moins à ces forums : pour la troisième année consécutive, Testntrust, premier comparateur de satisfaction, publie son Baromètre des faux avis de consommateurs réalisé par Easypanel qui est sans appel ! Il semblerait en effet que le doute s’installe dans l’esprit des français qui ne sont désormais plus que 19% à « toujours » consulter les avis, contre 24% en 2010 lors de la première étude. Rassurant…

storm

 

Les Pouvoirs Publics s’intéressent enfin à ce fléau !

La DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a récemment conduit une importante enquête visant à une enquête sur la problématique de la « lutte contre les faux avis de consommateurs ».
Celle-ci s’est déroulée dans le cadre du « plan d’action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels », à l’initiative de Frédéric Lefebvre, le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation.
Les deux principaux axes examinés par la DGGCCRF (via le centre de surveillance du commerce électronique) :
•Identifier les prestataires de services et de marketing susceptibles de proposer un service de publication massive de faux avis
•Vérifier auprès des gestionnaires de sites (voyagistes et comparateurs de prix), les méthodologies de contrôle de l’impartialité des avis et d’identification des faux avis (origine, intention et finalité)
•Examiner les relations contractuelles de blogs bénéficiant d’une audience nationale avec leurs annonceurs, et évaluer les incidences sur les conseils d’achat donnés. à documenter des dossiers pour « pratiques commerciales trompeuses », susceptibles d’être envoyés devant les tribunaux.

Ce que dit la loi :

La pratique des faux avis est notamment visée par plusieurs articles du Code de la consommation en France :

Article 121-1 (livre 1er, « Information des consommateurs et formation des contrats »). Selon une des dispositions de cet article : une pratique commerciale est qualifiée de trompeuse « lorsqu’elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur » sur plusieurs éléments, dont « l’identité, les qualités, les aptitudes et les droits du professionnel ».

La loi Chatel de 2008 a renforcé les sanctions prévues contre les entreprises impliquées dans des « pratiques commerciales trompeuses ».

Les articles 121-2 à 121-7 du Code de la consommation prévoient, quant à eux, que la pratique commerciale trompeuse est punie d’un emprisonnement de deux ans au plus et d’une amende de 37 500 euros au plus, cette amende pouvant être portée à 50 % des dépenses de la publicité ou de la pratique constituant le délit.

La directive européenne du 11 mai 2005 – n°2005/29 énumère une trentaine de « pratiques commerciales déloyales des entreprises vis-à-vis des consommateurs dans le marché intérieur », que les pays membres doivent combattre.
Parmi ces pratiques, deux d’entre elles font référence aux faux avis de consommateurs publiés sur internet
« Utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit, alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur (publireportage) »
« Se présenter faussement comme un consommateur »

 

frau schreibt auf dem laptopEt, nous, Demeures du Nord ?

Demeures du Nord a déjà fait appel à plusieurs reprises aux tribunaux pour lutter avec succès contre certains de ces « Faux Clients » souvent représentés sous anonymat par des représentants de société concurrentes !
Qu’ils sachent bien que je continuerai à être inflexible par rapport à ces actions que je considère comme une grave tromperie auprès du public et une escroquerie sans nom vis-à-vis de Demeures du Nord ! Nous continuerons à attaquer autant la société en question que son représentant qui agit sur son compte ou un autre !
Qu’ils sachent enfin que s’ils n’affichent pas leur adresse internet, une adresse IP y est automatiquement enregistrée et donne très rapidement le nom, l’adresse, de celui qui a écrit ces fausses affirmations !

Imaginez- la suite….

Les dérives d’un internet qui ne s’est pas vu grandir si vite et n’a pas su s’auto-protéger. Plus encore en période de crise…

 

 

ET SI LE NOIR ETAIT DEJA DEVENU LA COULEUR DE DEMAIN …

robe noire

Longtemps, en Occident, le noir a été considéré comme une couleur à part entière, et même comme un pôle fort de tous les systèmes de la couleur.

Le blanc n’a-t-il pas été le résultat de son accouplement avec le noir qui le rend si pur ?

Le rouge (aussi) et le noir « ne s’épousent-ils pas » comme le suggérait Brel ?

Comme il est parfois difficile de parler d’une couleur isolément pour le noir, cette histoire culturelle du noir est aussi, partiellement, celle du blanc, de l’anthracite, du rouge, et même des couleurs primaires comme l’a aussi bien associé Mondrian.

Cet isolement du noir peut paraître odeur de deuil, de tristesse. Et pourtant : Soulages le fait vivre avec bonheur en monochromes grâce à la lumière qui les habitent instantanément. Soulages les appelle l’Outrenoir pour préciser ainsi combien ce mystérieux noir est devenu couleur !

maison bardage noir

Lire la suite

source-d'eau-2

RESPECTONS L’EAU …

Souvent, on ne se rend plus compte – nos enfants et nous- combien il est aisé et abordable pour nous, de boire dès que l’envie s’en ressent, un grand verre d’eau. Combien aussi nous sommes privilégiés de pouvoir prendre des douches ou des bains, sans même penser qu’il s’agit là d’un évident privilège au milieu des humains !

Soyons en conscients ! Parlons en aussi à nos enfants pour qu’ils respectent plus encore cette source de vie qui n’est pas naturellement offert à tous.

Ce combat pour l’eau est l’une des raisons pour laquelle j’ai souhaité que Demeures du Nord soutienne PLAN France dans ses différentes actions à travers le monde.

Si j’en parle avec insistance aujourd’hui, c’est qu’il correspond au jour où PLAN France diffuse sa carte répondant à la question :

QUELLE EST LA DISTANCE POUR PARVENIR A UNE SOURCE D’EAU EN SAISON SECHE ?

infographie_article

 

Le résultat est à la fois terrifiant et accablant ! Je vous en laisse le soin de décrypter ce simple tableau assez édifiant pour que je ne le commente pas plus…

Cette enquête a été menée auprès de 1,5 millions d’enfants et de leurs proches bénéficiaires des programmes d’aide PLAN afin de les interroger sur leurs conditions de vie et notamment sur leur accès à l’eau potable.

De sa propre source, en 2012 PLAN a mis en place des programmes d’assainissement de l’eau pour un budget de 47 millions d’euros. En Asie, en Amérique latine et en Afrique, 417 911 personnes ont bénéficié d’installation d’équipements sanitaires et de construction ou de réhabilitation de 3 796 points d’eau. Ces programmes permettent d’améliorer la santé des enfants et des jeunes grâce à la consommation d’une eau saine et à l’acquisition de bonnes pratiques d’hygiènes (tel que le lavage des mains avec du savon) pour éviter les maladies dues à l’eau contaminée (maladies hydriques).

Voilà c’est dit !

Vous pouvez soutenir les actions de PLAN France sur http://www.planfrance.org/don

DDN-partenaire-plan-france

_josef-albers-01-530x750-B

INTERPRETATION D’ARCHITECTURE « A LA MANIERE DE » ….

Illustrateur et architecte à Barcelone Federico Babina combine avec succès ses deux métiers.

Dans cette série, ARCHIST CITY, il propose une interprétation de ce que pourrait être une création architecturale qui aurait été imaginée par Dali, Miro, Hirst, Mondrian ou autres grands peintres modernes et contemporains. C’est autant surprenant que ludique !

Ce mélange savant d’une incontestable réussite artistique avec sa passion pour l’art, continue à perpétrer avec succès son travail au travers du net… Il ne s’agit pas d’une dérive mais d’une réinterprétation imaginaire du langage plastique de chacun de ces artistes de premier plan : « relation symbiotique et partenariat implicite ».

peter haley mondrian malev james-turrell-01-530x750 antoni-t-pies-01-530x750

Lire la suite

BILAN DU WEEK-END AU SALON IMMOTISSIMO POUR DDN …

IMAGE-~1

LA TENDANCE :

On ne peut pas dire que ce fut « la foule des grands jours », tout au moins nous sommes encore loin de l’affluence que nous avons connue durant les années post-2010…

Sans doute aussi que le temps si étonnamment beau a freiné certains visiteurs ! Pourtant nous devons admettre avec plaisir que contrairement aux 2 ou 3 éditions précédentes liées à la crise économique, les clients qui se sont présentés chez nous, ont fait preuve de leur indéniable intérêt face à d’éventuels projets d’acquisition.

Une satisfaction donc, qui laisse penser que la reprise tant attendue commence à « en dessiner les contours ».

(D’un naturel optimiste, j’ai toujours pensé que les cycles ne peuvent s’éviter et sont faits pour être inversés puisque ce sont justement des cycles amenés à générer des courbes hautes et basses : ainsi va l’économie !)

Fo-salon-immo2-B

 

DES TAUX DE MARCHE ATTRACTIFS :

Il est clair que les taux de crédit immobiliers ne peuvent qu’inciter le public à acquérir un bien… Un grand nombre d’entre eux se sont d’ailleurs interrogés sur le Salon sur la durée durant laquelle pourrait être maintenu de tels taux ! (Il faut savoir qu’actuellement, nous pouvons obtenir des taux tournant aux alentours de 3% ce qui constitue un record depuis la fin de la 2ème guerre mondiale.)

salon-ddn-B

L’IMAGE DE DEMEURES DU NORD TOUJOURS PLEBISCITEE :

Les nombreux prospects qui nous ont rendu visite, nous ont fait part de leur intérêt pour l’image que nous véhiculons. De nombreux adjectifs émis auprès de mes collaborateurs présents sur place pour traduire une image de sérieux, de créativité, de modernité et de haut de gamme. Et tant mieux ! Cela nous rend fier et nous rassure dans notre volonté de conserver la même philosophie d’entreprise…

Cette même rigueur que nous avons consacrée pour la Gamme Collection par Demeures du Nord a été unanimement saluée comme une gamme qui s’est refusé à se battre commercialement contre des « bas de gamme » proposées par nombre de constructeurs.

Tout cela, et en particulier les différents avis émis, m’incitent à continuer à rester vigilant dans notre quête de qualité et d’élégance : C’est notre seul savoir-faire !

Nous ne devons pas tenter de devenir des généralistes de la maison individuelle. Cela ne marche pas !

Cela ne fait-il pas des dizaines d’années que des constructeurs automobiles comme Peugeot ou Renault ont tenté de prolonger leur savoir-faire en sortant des véhicules haut de gamme ? Cela a toujours été un échec. Logique imparable !

C’est un problème d’identité d’entreprise, des ressources humaines éduquées pour travailler sur telle ou telle gamme. Uniquement.

N’ayons pas la prétention de savoir tout faire : c’est un métier que de construire du moyen-bas de gamme, c’en est un tout autre que de construire du haut de gamme ! Evidence !

QUESTIONS / REPONSES : FRANCK BAZIN OU LA PASSION DU FEU …

Entretien très convivial avec Franck Bazin, PDG de Art du Feu, célèbre enseigne de cheminées, poêles et inserts à Lille.

DEMEURES DU NORD : J’ai toujours connu votre enseigne située boulevard de la Liberté à Lille, mais je ne peux m’empêcher de trouver son image rajeunie depuis quelques temps… Je ne me trompe pas ? Il s’est réellement passé une métamorphose au sein de votre société ?

Franck Bazin : Effectivement le magasin est implanté depuis plus de 25 ans boulevard de la Liberté. Tout en conservant le savoir-faire artisanal, nous avons apporté il y a 5 ans une touche de modernité sur un marché de la cheminée et du poêle qui a fortement évolué.

DDN : Si vous aviez à citer 4 adjectifs qui caractérisent ART DU FEU et se distinguent de vos concurrents, ce seraient lesquels ?

Franck Bazin : Créatif, professionnel, accueillant, dynamique.

abc1bois-B

gyro2011-B

DDN : Parlez-nous des tendances actuelles : Foyer ouvert ? Inserts ? Cheminées au gaz ?

Franck Bazin : Avec la nouvelle réglementation sur les énergies renouvelables, l’accent a été mis sur les rendements des appareils de chauffe. La demande de foyers ouverts est très rare, remplacée par les inserts et les foyers à vitres escamotables permettant une utilisation mixte, ouvert ou fermé. Quant aux cheminées gaz c’est une demande essentiellement urbaine ou sur-urbaine , s’intégrant parfaitement dans des projets à l’architecture très design.

49D6799E-993A-67E1-A1B9EE99228A23E2-B

DDN : Votre marché semble en pleine évolution…

Franck Bazin : Notre marché suit l’évolution des modes de vie. La cheminée a toujours été au cœur de la maison. Elle concilie aujourd’hui plusieurs fonctions de plaisir, de chauffage et d’esthétique. La prise de conscience écologique, les énergies renouvelables, poussent les fabricants à concevoir des appareils de chauffe toujours plus performants et économes. Désormais les foyers peuvent se connecter sur le réseau de chauffage, permettant la production d’énergie en appoint ou même en source unique.

DDN : Fini « la vieille cheminée rustique d’antan » ?

Franck Bazin : Effectivement « la vieille cheminée rustique » appartient au passé. Aujourd’hui il n’y a plus un style prédominant, chacun peut trouver une réponse à ses besoins et à son style.

DDN : Vous trouvez-vous en accord avec l’image des maisons DEMEURES DU NORD ?

Franck Bazin : Nous partageons les mêmes valeurs. Nous sommes aussi une entreprise familiale implantée localement. Tout comme Demeures du Nord, nous avons fait un choix de nous positionner sur le haut de gamme et nos projets ont la même philosophie : s’adapter au lieu, avec une ligne architecturale unique et reconnaissable.

DDN : Que recherchent le plus nos clients : Une cheminée décorative ? Un mode de chauffage ? Ou le simple plaisir d’un feu qui crépite ?

Franck Bazin : Dans la demande des clients ces trois éléments sont bien souvent indissociables. Cependant Art du Feu a conscience du caractère unique de chaque projet et se fait un devoir de pouvoir satisfaire toutes les demandes de ses clients.

agora850Art du feu

 FRANCK-BAZIN-NB

Franck Bazin, PDG de Art du Feu

 

CREDITS IMMOBILIERS : RETOUR A LA BAISSE DES TAUX …

Fotolia_40008156_L-web

Bonne nouvelle ! Une relance progressive du bâtiment ne pourrait pas s’accompagner de taux d’intérêts d’emprunt performants, et c’est le cas ! Après une hausse puis une stabilisation depuis le mois d’aout, les taux d’intérêt fixes sont repartis à la baisse en février. Le mouvement – compris entre -0.05 % et -0.10 % – concerne toutes les durées de remboursement. Au résultat, des prêts facilement négociables autour de 3 % ! L’activité des courtiers devenus les acteurs principaux auprès des banques, joue un rôle majeur pour une bonne régulation du niveau des taux. C’est incontestable à présent, ce qui ne l’était pas il y a encore moins de 10 ans… Ils donnent aujourd’hui la véritable température du marché du crédit :

 

Pour le GUIDE DU CREDIT :

« Qui dit printemps immobilier dit taux promotionnels ! Résultat, celles de 15 ans et 20 ans – les durées de référence – s’établissent respectivement à 3.05 % et 3.45 %, ce qui les rapprochent de leur plus bas niveau historique. Une embellie qui s’explique également par le niveau bas des OAT, l’indice de référence des taux d’intérêt bancaires. Notre conseil : pour les futurs acquéreurs, le message est clair : n’attendez plus pour concrétiser votre projet immobilier. Car le repli des taux d’intérêt ne devrait pas durer. Ces derniers pourraient rebondir au second semestre 2014. »

barometre-taux-marche_png

Pour EMPRUNTIS :

« Après de multiples hésitations, les taux arrêtent de tergiverser. Ils baissent, et c’est net. En moyenne les candidats à la propriété peuvent clairement obtenir des emprunts aux intérêts de 0.05 à 0.10 point inférieur que le mois dernier ! » Maël Bernier nuance ces bonnes nouvelles : « Ca ne devrait pas durer » prévient-elle, la fenêtre de tir actuelle est particulièrement intéressante, mais n’a pas vocation à se maintenir ». Et la porte-parole d’Empruntis.com de maintenir ses prévisions : « comme nous continuons de le penser, les taux de crédits devraient remonter dans le courant du second semestre 2014 . Alors il serait peut-être temps de profiter de la situation maintenant… » Pour MEILLEURS TAUX.COM : « Comme nous l’avions prévu, la tendance à la baisse observée chez certains de nos partenaires en février s’est accentuée en mars. En parallèle, nos partenaires n’ont pas drastiquement durci leurs conditions d’octroi, bien qu’ils restent regardants sur la solidité des projets immobiliers qui leur sont soumis. Les conditions de crédit sont ainsi toujours très favorables aux emprunteurs et si une hausse – modérée – des taux parait probable en 2014, nous ne l’anticipons pas avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. »

 

Pour ACE Crédit :

« 2014 démarre dans un contexte économique relativement compliqué et toujours sur un fond de crise, notamment économique mais aussi de confiance des ménages. Chez ACE nous ne prévoyons pas d’augmentation importante des taux dans les prochains mois, même si le projet de titrisation des crédits immobiliers laisse prévoir une hausse des taux. En revanche, nous pensons que les banques assoupliront un peu leurs critères d’octroi des prêts immobiliers, qui ont pu paraître trop sélectifs sur les deux derniers mois de 2013 », analyse Joël Boumendil, dirigeant du Groupe ACE Crédit.

 

Jonathan JOLY, directeur de l’agence ACE Crédit de Lille confirme :

« Les taux sur la métropole Lilloise n’ont jamais été aussi bas. En effet, il nous a été possible de négocier des taux inférieurs à 3% sur 20 ans, mais ceci pour des dossiers solides. La tendance devrait être à la hausse – en tout cas tous les indicateurs économiques portent à le croire- mais certaines banques partenaires pourraient revoir plus facilement leurs conditions d’octroi. Acheter n’a jamais été aussi bon marché ! »

Copyright-ddn-2014

NOUVELLE INTERFACE POUR LE BLOG DEMEURES DU NORD…

C’est le 25 novembre 2008 qu’est apparu le premier article sur le Blog Demeures du Nord, intitulé logiquement EDITORIAL.

Un peu plus de  5 années plus tard,  ce sont près de 350 articles qui y sont parus semaines après semaines…

J’ai pu y aborder des sujets très différents les uns des autres, espérant à chaque fois avoir pu déclencher pour vous des sources d’informations intéressantes, des réflexions pertinentes, et surtout « vous avoir donné à voir » de belles choses !

Je crois qu’après avoir relooké complétement notre site Demeures du Nord, il était important d’en faire de même pour notre blog…

J’en remercie Amaury Martin (Karbone 14) et David Stiens (Laboratoire 31) d’avoir su créer avec leur éternel dynamisme et leurs qualités d’imagination, un nouveau blog qui soit à l’image de Demeures du Nord. Mélange subtil de modernité et d’élégance…

J’espère continuer modestement à faire vivre ce blog en le rendant passionnant, ludique et éducatif !

Et surtout : que celui-ci  vous fasse souvent rêver !