CONTRAT DE CONSTRUCTION OU CONTRAT DE MAÎTRISE D’ŒUVRE ? …

Demeures Du Nord reste seul responsable et interlocuteur vis-à-vis de son client !

Il y a 27 ans, époque à laquelle nous venions de créer Demeures Du Nord, nous avions démarré sous le statut de Maître d’œuvre.
Nous concevions les plans des maisons, puis nous occupions uniquement de la surveillance des chantiers en dehors de toute responsabilité contractuelle. Pour cela nous percevions des honoraires.
Si nous pouvions conseiller notre client (appelé le Maître d’ouvrage,) dans le choix des entreprises, en aucun cas, nous ne les sélectionnions à leur place. Notre client traitait directement avec les entreprises.
Nous ne pouvions intervenir en son nom, ni pour son compte, ce qui nous déresponsabilisait pendant les travaux et surtout après !
Une formule donc, qui ne rassurait que très peu nos clients ; de ce fait, nous avons très vite changé notre statut pour devenir en 1992, constructeur en CCMI (contrat de maisons individuelles) avec garantie bancaire de bon achèvement!

 

 

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES MAJEURES ENTRE MAÎTRE D’ŒUVRE ET CONSTRUCTEUR ?

 

LE MAÎTRE D’ŒUVRE

Tout d’abord, il faut savoir que le contrat de Maîtrise d’œuvre n’est pas réglementé, ce qui oblige une grande vigilance du début de la signature jusqu’à la fin de la construction !

Le Maître d’œuvre a uniquement une obligation de moyens. Plus concrètement, il ne sera pas tenu pour responsable des éventuelles erreurs de constructions.
Le Maître d’œuvre limite ses prestations à la conception des plans, et le plus souvent à la coordination du déroulement du chantier. Il vous aidera les clients dans le choix des entreprises, mais ce sont eux qui en signeront les différents marchés de travaux !

Le Maître d’œuvre aura en face de lui non pas un seul, mais plusieurs interlocuteurs différents depuis le Maître d’ouvrage jusqu’à une petite dizaine d’entreprises.
En cas de litige en cours de construction, ou même après la construction, le client devra régler le problème avec l’entreprise concernée puisque chaque contrat de travaux a été signé uniquement entre lui et cette entreprise, le Maître d’œuvre n’y apparaissant pas. Vous comprendrez bien que le principal risque de ce type de contrat de Maitrise d’œuvre est de se retrouver abandonné en cas de problème!

 

LE CONTRAT DE CONSTRUCTION

Avec Demeures Du Nord, vous avez affaire à un interlocuteur unique avec lequel vous allez signer un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI). Ce contrat est strictement réglementé ce qui en fait la formule juridique la plus protectrice pour les acquéreurs.

Au travers d’un contrat de construction, le constructeur s’engage ainsi à livrer votre maison à la date prévue et au prix fixé.

Cette garantie est constituée par une caution solidaire donnée par un établissement de crédit ou d’assurance. En cas de défaillance du constructeur, le garant assure la bonne fin des travaux au prix fixé et dans les délais initialement impartis.

A titre de comparaison, dans un contrat de maîtrise d’œuvre le prix de la maison ne fait l’objet d’aucun encadrement.

En cas de difficulté, pendant ou après le chantier, Demeures Du Nord reste seul responsable et interlocuteur vis-à-vis de son client.

 

EN RÉSUMÉ …

 

1. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous propose un coût global pour votre maison en prix ferme et définitif !

2. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous propose l’engagement sur un délai de construction, en prévoyant des indemnités par jours de retard.

3. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous propose une seule garantie décennale pour l’ensemble de notre prestation.

4. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous offre une garantie bancaire de livraison au prix et délai convenu !

5. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous propose la garantie de bon fonctionnement.

6. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous assure d’avoir affaire à Demeures du Nord comme interlocuteur unique que ce soit pour l’élaboration des plans d’avant-projet puis d’exécution, du déroulement du chantier, les paiements et l’après chantier !

7. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous assure que Demeures du Nord vous assurera une grille d’appels de fonds réglementée par la loi 90-1129 du 19 décembre 1990 !

8. Seul un contrat de construction de maisons individuelles (CCMI), vous assure un service après-vente centralisé par Demeures du Nord.

C’EST DONC EVIDENT : Hors du contrat de construction, il n’y a aucune sécurité absolue quant aux engagements contractuels que vous pouvez et devez exiger par rapport à l’importance de votre projet !

 

www.demeuresdunord.com

FAISONS UN POINT SUR LES TENDANCES – CUISINES …

La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur…

 

Souvenez-vous simplement de la cuisine de vos parents il y a 20 ou 30 ans ! Pensez à cette multitude de cuisines « rustiques » qui se ressemblaient toutes, ou encore à ces cuisines en « FORMICA » qui faisaient déjà un petit clin d’œil à l’avenir ..!

 

A présent, regardez nos cuisines d’aujourd’hui, particulièrement design et fonctionnelles  ; conviviales surtout !

SIEMATIC

LEICHT

D’une pièce cachée, la cuisine est devenue définitivement une belle pièce à vivre. Pour de nombreuses Demeures Du Nord d’ailleurs, la salle à manger traditionnelle a totalement disparu pour faire place à une très grande cuisine avec son coin bar et un large espace repas. Tout cela donnant sur un grand salon. Qui aurait imaginé il y a encore 20 ans que nous aurions reçu des amis à diner dans notre cuisine ?

IKEA

BULTHAUP

Pour Vincent Grégoire, du bureau de tendances NellyRodi, agence de prospective, « la cuisine se cale sur une nouvelle façon de recevoir. Les apéros dînatoires se développent et avec eux le boum des îlots et coins bars. On aime recevoir ses amis, alors les cuisines s’ouvrent si possible, sur le salon ou même sur l’extérieur. Ce n’est plus une pièce « technique » et froide : les couleurs se font plus douces et naturelles, on expose sa belle vaisselle dans des vitrines tandis que son électroménager haut de gamme trône sur le plan de travail« .

 

LEICHT

D’après COTÉ MAISON, les experts sont formels : « les tendances fortes des dernières années sont toujours d’actualité. La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur avec de nouveaux codes qui ont des conséquences sur l’agencement et la décoration. Et cette pièce de plus en plus importante, dans laquelle, les Français cuisinent, dînent, discutent, font les devoirs des enfants ou reçoivent, ils l’aimeraient avant tout fonctionnelle et confortable à vivre : ainsi, selon le dernier Baromètre Mobalpa, 43% des répondants estiment que leur cuisine pourrait être améliorée en termes d’ergonomie et de rangement, amenant tous les fabricants ou distributeurs à s’engouffrer sur ce créneau, avec des meubles grand volume, des rangements malins, le retour des meubles hauts, des plans de travail plus nombreux… Enfin, en termes de style, cuisines ouvertes, avec îlots et cuisines atelier ont toujours le vent en poupe. »

BULTHAUP

Si les cuisines blanches clinquantes, les carreaux de ciment et les îlots tout en longueur, ont encore la cote en 2017, le bois s’est patiemment imposé pour les rendre plus chaleureuses en créant des contrastes particulièrement heureux lorsqu’il s’agit par exemple du « bois / inox ». Encore une fois, nos clients réclament de plus en plus ces touches d’authenticité qui les rassurent, tout au moins qui donnent un esprit intemporel à l’espace.

D’autres détails ont fait leur apparition dans les cuisines. Place aux niches et aux étagères ! Alors qu’on les cachait jusqu’à présent, on y expose de la vaisselle, même certains aliments ! Une manière d’inviter à moins de rigueur dans cette pièce de vie…
Chez Demeures Du Nord, nous avons appris à imaginer ces nouvelles formes de cuisines, particulièrement dans leur future composition dont nous aurons parlé longuement avec nos clients… Les fabricants de cuisine, dont ce sont les véritables stylistes reprendront l’idée de base pour l’améliorer et les rendre encore plus fonctionnelles et agréables à vivre !

La société BULTHAUP, particulièrement réputée pour la qualité de ses cuisines, illustre parfaitement bien ci-dessous la fonction de la cuisine d’aujourd’hui. Ils parlent de « centre de communication » ! Etonnant terme, mais au fond tellement logique dans le sens convivial que l’on veut donner à l’espace cuisine :
« Partager un repas, boire un verre ou passer un moment agréable entre amis ou avec la famille – la vie à la maison s’organise souvent autour de la table. Elle agrémente le centre de communication de la cuisine espace de vie, et créent une atmosphère de bien-être où il fait bon s’attarder….»

 

© Demeures Du Nord

DEMEURESDUNORD.COM

CHAUFFAGE PAR LE SOL OU RADIATEURS ?…

Un choix qui est avant tout celui du confort !

En consultant nos statistiques, j’ai pu constater que sur les 2 dernières années, Demeures du Nord a livré près de 80% de ses logements équipés de planchers chauffants hydrauliques !

Il y a une dizaine d’années encore, le fait d’équiper l’une de nos maisons avec un plancher chauffant était un peu exceptionnel. Aujourd’hui, il est clair que le plancher chauffant est devenu l’un des systèmes les plus employés pour les maisons neuves, tout au moins l’évolution de ce marché est ascendante.

Le plancher hydraulique est-il plus chauffant que le chauffage par radiateurs ?

Dire que cela chauffe mieux est logiquement faux. Une pièce sera chauffée à 22° par exemple que ce soit par radiateurs ou plancher. Seuls certains utilisateurs avancent que dans la mesure où la chaleur est uniformément diffusée sur toute la surface du sol, la sensation de confort est plus prononcée. Il s’agit là d’un ressenti.

Le plancher chauffant peut-il provoquer des maladies veineuses, des jambes lourdes ?

Absolument pas ! Depuis un décret publié en 1978, la température de surface est limitée à 30/35 °C (une température inférieure à celle du corps humain qui est en moyenne de 37 °C). CQFD

Quel est le plus grand avantage du plancher chauffant ?

Chez nos clients, l’avantage le plus avancé est l’absence des radiateurs. Il libère des murs sur lesquels se seraient appuyés des radiateurs. Cet avantage est plus évident pour des logements de taille moyenne où les linéaires de murs sont évidemment moins importants. De plus, on sait combien les Demeures du Nord présentent beaucoup de linéaires d’ouvertures extérieures en participant à la diminution des surfaces de cloisons intérieures…

Nos clients mettent aussi en avant l’économie de chauffe due à ce système plus écologique.
Le plancher chauffant permet de baisser la température ambiante pour une sensation de confort équivalente : en effet, il diffuse la chaleur par rayonnement : il chauffe ainsi davantage les « objets » que l’air, ce qui permet de baisser la température de chauffe de 2 à 3 °C en obtenant la même sensation de confort .
Il ne produit pas d’air pulsé : il est donc plus sain car il ne provoque pas de déplacement de poussière.
Pour être encore plus écologique, un plancher chauffant peut être raccordé à une pompe à chaleur. Mais là, compte tenu de l’addition des coûts, une dizaine d’années seront nécessaires pour l’amortir.
Bon à savoir : selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une réduction de 2 à 3 °C économise 15 % de consommation de chauffage.

Quel est son plus grand défaut ?

Sans doute le problème de la très grande inertie, ennemie des différences rapides de températures extérieures, particulièrement en demi-saison ! C’est parfois désagréable : la montée en température est beaucoup plus rapide avec des radiateurs qu’avec un plancher chauffant, puisque pour augmenter la température intérieure de quelques degrés, il faut bien moins d’une heure aux radiateurs et au minimum 3h au plancher chauffant.

De plus, à l’arrivée des apports solaires en cours de matinée hivernale, les radiateurs s’ajustent immédiatement alors que l’inertie thermique d’un plancher chauffant continue d’irradier des calories qui finissent par surchauffer la maison.

Des joints de fractionnement pour plancher chauffant sont nécessaires, par exemple au seuil des portes lorsque la chape est posée dans différentes pièces en même temps. Vous pouvez ajouter des joints de fractionnement dans une seule et même pièce pour délimiter différentes zones si sa taille ou sa configuration spéciale l’exige. Les joints de fractionnement ont pour rôle d’absorber les mouvements de la chape liquide, qui a tendance à se contracter légèrement en prenant prise. Sur des surfaces réduites, ce n’est pas gênant, mais des fissures sur les points de faiblesse peuvent apparaître pour des chapes étendues. Les joints de fractionnement, dont l’épaisseur doit faire au moins 5 mm, corrigent ce problème. Il est possible de faire passer le circuit hydraulique à travers un joint de fractionnement.

Existe-t-il véritablement une économie de consommation pour le plancher chauffant par rapport au chauffage par radiateurs ?

Les avis sont partagés, d’autant plus qu’aucune étude scientifique n’a encore été mise en place depuis la nouvelle norme RT2012. On sait d’ailleurs que plus la maison est isolée, plus le gain de température de surface du plancher chauffant est minime.
.Difficile donc de donner un avis sur cette question, car si économies de chauffage il y a, il ne faut pas omettre que l’investissement initial est plus onéreux pour un plancher chauffant. On peut considérer qu’en moyenne le delta entre « plancher et radiateurs » est d’environ 42€/m². Un investissement à amortir avant de faire des économies de combustible…

Conclusion :

Il est évident que le choix d’un plancher chauffant est avant tout celui du confort.

Plancher chauffant ou radiateurs ? Boîte mécanique ou automatique ? Parquet dans les chambres ou moquette ? Stylo bille ou roller ?
C’est à vous de juger de manière économique bien sûr, mais avant tout dans un raisonnement de confort et d’esthétique…

Petite parenthèse étonnante :

L’émission de chaleur par le sol intégrée au bâtiment n’est pas nouvelle. Ce mode de chauffage par le sol remonte, d’après l’étude des vestiges de l’Empire romain, au IVe siècle av. J.-C., où certaines riches villas ainsi que les thermes possédaient un chauffage par le sol utilisant le principe de l’hypocauste. Ce procédé consiste à faire circuler dans des conduits sous le sol de l’air chaud ou de la vapeur. Ce procédé a finalement été abandonné à la chute de l’Empire romain.

 

LA COMMUNICATION DDN : UN NOUVEL ARRÊT SUR IMAGE SUR LA PETITE LOUISE …

Cela fait déjà plus d’une année que notre jolie petite mannequin à la bouille un peu boudeuse, fait fondre beaucoup d’entre vous au travers de nombreuses parutions presse…

Comme je l’avais précisé dans le blog d’octobre 2016 (cliquer ici), cette campagne -encore une fois assez décalée- devait se dérouler par la diffusion de plusieurs de ces « arrêts sur image » comme des instants de vie dont notre nouvelle petite égérie en est  l’héroïne.

Pour « le chapitre 2 », vous allez ou peut-être avez-vous déjà découvert notre petite Louise (c’est son véritable prénom), affichant cette fois un rire radieux, qui la rend tout aussi craquante que précédemment !

J’espère que cette nouvelle mimique vous apportera à la fois beaucoup d’amusement et d’émotion.

Une campagne, comme je le dis souvent, qui doit rappeler simplement que sans vos enfants, vous n’auriez jamais un projet d’acquérir « la maison de famille », voir même de le faire construire intégralement. C’est clair ! Et c’est sans doute la raison sous-jacente de la présence de cette petite fille… Elle devient avec évidence le sujet principal de ce que nous qualifions depuis 25 ans « les cadres de vie ».

Remerciements à Morgan LHOMME photographe,  et David STIENS, notre Directeur Artistique, de nous offrir une si belle campagne !

A lire aussi : LETTRE A LA PETITE LOUISE du 4 nov. 2016 (cliquer ici.)

 

 

REPORTAGE SUR « COLLECTION PAR DEMEURES DU NORD » DANS « VISITE IMMO » …

« COLLECTION offre en quelque sorte un condensé de Demeures du Nord … »

 

 

DÉTAIL DU REPORTAGE :

 

POURQUOI AVOIR CRÉÉ COLLECTION PAR

DEMEURES DU NORD ?

 

DDN : Le style Demeures du Nord séduit un public de plus en plus large,

mais nous avons constaté avec frustration que de nombreux couples

n’osent pas pousser notre porte. En effet, notre image de marque confère

souvent à nos réalisations un caractère difficilement accessible.

Nous avons donc développé COLLECTION afin de leur offrir des maisons

plus abordables, tout en y préservant la ligne architecturale et la qualité

de mise en oeuvre qui ont fait notre succès. Bref, pouvoir leur proposer de

véritables Demeures du Nord !

COLLECTION ne remplace pas notre offre classique, mais permet au

contraire de l’élargir à travers cette toute nouvelle gamme Premium dont les prix

oscillent entre 176 000 € et 235 000€ (hors terrain et raccordements.)

 

 

VOUS Y CONSERVEZ DONC VOS PRINCIPES ARCHITECTURAUX ?

 

DDN : Tout à fait ! Avec COLLECTION, il ne s’agit pas de proposer du «

moyen / bas de gamme » mais plutôt de créer des Demeures du Nord qui

soient plus compactes, donc dans une gamme de prix plus abordable.

Les jeunes actifs cherchent rarement à acquérir des maisons immenses

! Ils recherchent souvent des volumes raisonnables adaptés à leur

style de vie. Cette gamme répond également à d’autres changements

qui impactent la configuration des ménages. Les clients à la retraite par

exemple, dont les enfants ont quitté le nid familial, nous demandent

généralement de bâtir une maison dont les surfaces correspondent mieux

à leur nouvelle situation..

COLLECTION offre en quelque sorte un condensé de Demeures du Nord,

tout en préservant notre qualité technique et architecturale qui a fait notre

réputation.

 

 

COLLECTION, C’EST UN BEAU DÉFI POUR VOUS !

 

DDN : Le plus grand défi de notre bureau d’études aura été de mettre au

point une gamme de maisons sympas, offrant des volumes spacieux, tout

en préservant des surfaces raisonnables (de 100 à 140 m² habitables +

garage).

Ne pas céder à la banalité, conserver l’esprit et la ligne Demeures du

Nord, auront été les principaux mots d’ordre que nous nous sommes

imposés pour la création de la nouvelle COLLECTION .

 

 

LORSQUE VOUS PARLEZ DE CES MAISONS, VOUS

EMPLOYEZ BEAUCOUP L’EXPRESSION DE « MAISONS

SYMPAS » …

 

DDN : C’est vrai, nous préférons l’expression « Sympa » à d’autres

expressions comme « haut de gamme », luxueux, ou encore raffiné.

Nos clients aiment nos maisons et les conçoivent comme de véritables

cadres de vie ! Ils recherchent auprès de nous un espace chaleureux qui

soit aussi, pour toute la famille, une véritable maison de vacances !

Une ambiance intérieure sympa n’est-elle pas plus attachante que de

vouloir créer un endroit où l’on y ressent une ambiance quelque peu

ostentatoire ?…

COLLECTION doit rester avant tout un objet de passion et de séduction !

 

 

 

demeuresdunord.com

 

UNE RENTRÉE SOUS LE SIGNE DE LA GÉNÉROSITÉ ET DE LA LOYAUTÉ ….

 

NOUS NE DEVONS PAS ROUGIR DE NOTRE SUCCÈS ET  CONTINUER A METTRE EN AVANT NOS VALEURS !

 

Les vacances,servent aussi à prendre du recul, et réfléchir de manière sereine…

Traditionnellement, chez Demeures du Nord, j’ai pris l’habitude, au retour des congés, de rappeler à chacun de mes collaborateurs les valeurs fondamentales qui ont permis de créer notre succès, et d’évoquer la nécessité de continuer à les mettre tout en avant dans nos rapports avec nos clients.

Je n’y vois à aucun moment une quelconque méthode commerciale, mais simplement un comportement qui se veut être basé à la fois sur la générosité et la loyauté. Très naturellement, il est question ici de courtoisie, d’éducation même. En tout cas un comportement que nous tâchons de conserver depuis plus de 25 ans !
Car soyons clairs : vous ne pouvez pas confier l’achat le plus important de notre vie à des interlocuteurs qui seraient contraires à ces principes, tout comme on ne confie pas sa  propre santé à un médecin ou un chirurgien qui ne serait pas loyal et irréprochable sur le plan de l’altruisme.

Il est en tout cas très agréable de constater qu’au travers de nos enquêtes de satisfaction, nos clients célèbrent ces qualités en nous donnent une note moyenne supérieure à 8,5 /10 ? Sans ces valeurs, nous serions d’ailleurs bien loin de ce résultat, non?!  www.demeuresdunord.com/avis-sur-demeures-du-nord

 

PRÔNER LA GÉNÉROSITÉ :

Si vous nous confiez la réalisation de votre projet de construction, nous devons vous donner tout ce que nous pouvons vous donner, sans aucune retenue. Nous devons apprendre à bien vous connaître au cours de ces longs mois. Patiemment. Dès les premières esquisses jusqu’à « la remise des clefs », nous devrons nous attacher à ne vous transmettre que des démarches qui se veulent positives et surtout rassurantes !
Cet accompagnement se doit donc être guidé par la générosité, valeur centrale qui implique que nous nous engagions à nous impliquer avec tout notre enthousiasme, à considérer votre projet comme s’il était le nôtre.  Evidente  nécessité !

 

 

FAIRE PREUVE DE LOYAUTÉ

Lorsqu’une relation de confiance a été mise en place avec nos clients, et que tous deux avons décidé de se donner une confiance mutuelle, nous devons alors veiller jusqu’au bout à être fidèles à nos engagements
Cela passera par l’attention et la franchise : se dire les choses, directement et dans le respect, ne jamais attendre et laisser des situations difficiles s’installer. Cette valeur fondamentale produit ses effets positifs sur la qualité générale du projet, sur la relation directe avec nos clients, sur nous, et dans notre entreprise.
On ne peut pas faire semblant d’être loyal dans une entreprise. La conséquence, c’est une entreprise devenue la référence sur le marché. Une réputation que Demeures du Nord a su bâtir patiemment, sur le long terme, la rendant ainsi enviée et attractive !

Ces valeurs doivent être remises en cause régulièrement, elles doivent encore évoluer. Nous devons continuer à prendre des risques, et ne pas compter les heures afin de trouver la meilleure solution ! Des symboles essentiels, portés par le courage et la passion ! Un beau programme pour nous!

Bonne rentrée à tous !

 

DEMEURESDUNORD.COM

BONNES VACANCES !…

Le Blog Demeures Du Nord prend aussi des vacances !

Je vous y retrouverai avec plaisir fin août pour vous y transmettre un peu de notre savoir et beaucoup de notre passion !

Reposez-vous bien et surtout, profitez de vos proches !

Christian Paindavoine

 

 

 

En attendant, vous pouvez retrouver ci-dessous les liens des 10 dernières parutions éditées en 2017 :

 

INTERVIEW BANG ET OLUFSEN, POUR PARLER DES SYSTÈMES MULTIROOM POUR VOTRE FUTURE DDN …

 

DES PROPOS ÉLOQUENTS POUR PARLER D’INTÉGRATION DE LA MAISON INDIVIDUELLE DANS NOTRE PAYSAGE DU NORD …

 

BONNE NOUVELLE ! UNE PETITE PAUSE POUR LES TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER …

 

LES VILLAS GÉOMÉTRIQUES SE DÉCLINENT AUSSI EN BRIQUES…

 

LES CHÂSSIS EN ALUMINIUM PRÉSENTS SUR 100% DES DEMEURES DU NORD …

 

DEMEURES DU NORD A FÊTÉ SES 25 ANS D’EXISTENCE : QUELQUES DATES-CLÉS…

 

4 QUESTIONS / RÉPONSES POUR PARLER DE LA GAMME « COLLECTION PAR DEMEURES DU NORD » …

 

UNE QUALITÉ DE PLANS D’EXÉCUTION, COMME GAGE D’UNE PARFAITE MISE EN ŒUVRE …

 

L’ETUDE DE SOL : UNE OBLIGATION NÉCESSAIRE POUR DEMEURES DU NORD…

 

DE BONNES SENSATIONS POUR 2017 …

 

INTERVIEW BANG ET OLUFSEN, POUR PARLER DES SYSTÈMES MULTIROOM POUR VOTRE FUTURE DDN …

Je contrôle l’ensemble de ma maison avec ma télécommande programmée sur mesure ! 

 

Pascal DEBLIQUI Directeur BO Lille

Comme on le sait, cette société conçoit et fabrique des appareils et produits audiovisuels haut de gamme. Leur design épuré, et leur son ou leurs images TV de grande qualité en ont fait depuis longtemps des leaders dans la Hi-Fi et la télévision haut de gamme.
Pour créer ses produits, B&O collabore avec de grands architectes et designers et offre ainsi une gamme de produits se caractérisant par un design très avant-gardiste d’une grande pureté, destinée à des consommateurs exigeants.
Si certains l’ignorent encore, Bang & Olufsen s’est spécialisé en « sur mesure », notamment par ses systèmes intelligents dans la maison.
C’est ce qui nous intéresse ici, grâce à ces « questions-réponses » avec Pascal Debliqui, responsable de l’antenne BO à Lille.

 

Demeures Du Nord : En quoi se distingue Bang & Olufsen d’autres marques haut de gamme ? Et que viennent chercher de particulier vos clients ?

Pascal Debliqui: Créée en 1925 au Danemark, Bang & Olufsen est la plus ancienne marque d’ Hifi-Vidéo !
Notre longue expérience dans le domaine et notre approche nous différentient radicalement de nos concurrents : faire en sorte que nos produits soient aussi performants qu’esthétiques.
Cela passe à la fois par un design très poussé, qui ose aller contre les standards actuels de l’industrie, mais aussi par un savoir-faire technologique que nos concurrents nous envient. Savoir allier artisanat et technologies de pointe.
Cela se ressent par le fait que Bang & Olufsen collabore avec de grands designers et architectes comme Jacob Jensen, David Lewis… Mais aussi signe des partenariats avec des éditeurs de tissus réservés au mobilier haut de gamme.

 

DDN : On rencontre souvent certains de vos produits dans nos Demeures Du Nord…

Pascal Debliqui: C’est vrai ! Comme pour DEMEURE DU NORD, la particularité de Bang & Olufsen c’est le principe du « sur mesure », notamment par la domotique maison, entre périphériques de la marque et systèmes intelligents de la maison.
S’y ajoute à cela la sensibilité qu’ont nos clients communs pour la recherche de l’excellence et le confort de l’utilisation au quotidien.

 

DDN : Parlons de domotique : doit-on, au moment de nos constructions prévoir un système de fileries spécifique pour anticiper vos installations Son ou TV ?

Pascal Debliqui: Oui ! Dès la préparation du réseau électrique ! Nous étudions avec les clients leurs habitudes de vie afin de proposer l’installation qui leur correspond. Nous préconisons aujourd’hui l’installation d’une « baie technique » afin de centraliser tous les périphériques et les rendre pilotables par une seule télécommande. Fini donc les câbles disgracieux au milieu du salon !
L’intérêt d’y penser en amont fait que l’installation reste évolutive et que le client n’est pas tenu de tout mettre en place tout de suite.

 

DDN : Quel est justement la particularité de votre système domotique Multiroom ?

Pascal Debliqui:  Le cœur des installations domotiques aujourd’hui se retrouve sur tous les écrans de la maison type tablettes, Smartphone etc mais aussi sur tous nos téléviseurs qui restent des accès privilégiés par nos clients.
« Je contrôle l’ensemble de ma maison devant mon écran de télévision avec ma télécommande programmée sur mesure ! »
C’est un système à la fois évolutif dans le temps qui intégrera aussi bien les produits récemment sortis que votre ancienne chaîne B&O qui a 30 ans…

 

DDN : Peut-on satisfaire au travers d’une installation BO chaque membre d’une famille dont les goûts sont si souvent différents ?

Pascal Debliqui:  Justement, notre système Multiroom est capable de gérer des profils pour chaque membre de la famille. Aujourd’hui, tout le monde possède un smartphone et est capable du coup de gérer toutes les enceintes et télés de la maison avec ses propres playlists de musique.

 

DDN : Existe-t’il une tendance dans la HI-FI ?

Pascal Debliqui:  Il existe naturellement des tendances dans notre secteur, mais B&O n’a jamais réellement suivi les conventions et a toujours plutôt inspiré celles de notre industrie. (Là où la grande majorité des constructeurs hi-fi vont séparer tous les éléments de leur installation (enceintes, ampli, téléviseur…), ce qui aura comme conséquences une multiplication de boites pas toujours très belles, de câbles et de télécommandes. Nous, nous allons simplifier tout cela en intégrant le maximum de choses dans nos produits, comme les ampli dans les enceintes, fournir une télécommande universelle avec tous nos écrans, des solutions sans fil dans nos chaînes hi-fi…)
Un exemple serait celui du BeoSound Shape : une solution hi-fi toute intégrée avec une combinaison ampli / enceintes invisible intégrée dans des hexagones muraux, un son hors du commun et un design impossible à retrouver ailleurs : éteint nous sommes sur un objet d’art, et lorsqu’on l’allume on est soufflé par la qualité du son. Ce sont dans ces moments-là que B&O inspire toute une industrie.

 

DDN : La télévision ne cesse d’évoluer, elle aussi. Que recherchent véritablement les consommateurs exigeants ?

Pascal Debliqui:  En plus d’une qualité d’image irréprochable, nous avons toujours considéré le son comme représentant 50% de l’image. Aujourd’hui la majorité des constructeurs délaissent cet aspect nécessitant le rajout de barres de son ou autres.
Nos téléviseurs se différentient aussi par la qualité des matériaux employés ; nous sommes les seuls sur le marché aujourd’hui à créer des téléviseurs composé de verre, d’aluminium et bois. En veille, ce sont des objets de décoration à part entière que nos clients osent mettre en avant au milieu de leurs pièces.

 

 

DDN : L’avenir ce sera quoi ?

Pascal Debliqui:  Les objets connectés entre eux pour le plaisir des personnes au sein de leur maison qui permettrons de gérer leur vie selon leurs humeur et envies. Aujourd’hui la gamme Bang & Olufsen est déjà prête pour cela !

 

DDN : Je trouve finalement un parallèle entre l’esprit BO et l’esprit DDN …

Pascal Debliqui:  Pour moi c’est déjà  çà : Le gout pour la beauté et les produits durables chez Bo comme chez DDN ! On investit pour y vivre et en profiter très longtemps !!!

 

Bang & Olufsen Lille

45 Rue Esquermoise
59000 Lille

DES PROPOS ÉLOQUENTS POUR PARLER D’INTÉGRATION DE LA MAISON INDIVIDUELLE DANS NOTRE PAYSAGE DU NORD …

 

« Le choix de faire construire une villa géométrique ou une maison contemporaine ne doit plus se faire uniquement par rapport  à l’attirance intrinsèque pour tel ou tel type d’architecture … »

 

 

Dans son numéro de juin, le magazine VISITE IMMO-NEUF laisse la parole à Demeures Du Nord pour évoquer avec franchise et sans complaisance la trop mauvaise évolution de l’architecture de maisons individuelles qui altèrent même le paysage depuis une dizaine d’années …

Pour plus de lisibilité, le texte intégral est reproduit  sous ces 3 pages  originales.

 

MAISONS CONTEMPORAINES OU VILLAS GÉOMÉTRIQUES ?
AVANT TOUT UNE AFFAIRE D’INTÉGRATION…
Par Christian Paindavoine, PDG de Demeures Du Nord.

Depuis un quart de siècles, Demeures du Nord inspire, influence même, l’évolution de l’architecture des maisons. C’est ainsi une responsabilité, car chaque maison construite va modifier – avec bonheur ou pas – le paysage. Considérée comme une référence dans les Hauts de France, cette célèbre enseigne entend souligner son rôle de leadership sur le marché de la maison individuelle premium, et ainsi mettre en avant ses convictions !

PARLONS DONC D’INTÉGRATION : C’EST UNE NÉCESSITÉ OU UNE SIMPLE CONSÉQUENCE ?
« Dans une opération architecturale », nous dit Christian Paindavoine, « les contraintes du site se présentent comme des données prises en compte dans la synthèse de la forme. Ce n’est pas une possibilité, c’est autant une nécessité qu’un devoir ! Tant pis si cela augmente pour nous la difficulté de réflexion et de création. C’est clair : la maison va s’intégrer à vie dans un paysage. Elle se proposera au regard de milliers de personnes qui l’auront admirée non pas pour sa seule architecture mais surtout pour la symbiose entre la forme et le lieu !
Une maison d’architecture cubique justement, ne peut être réussie que si elle est intégrée de manière équilibrée dans un site. Ces maisons doivent bénéficier de surfaces de terrain assez généreuses… Il faut pour moi que ces maisons soient implantées dans des ambiances qui ne soient pas trop rurales, mais plutôt dans des secteurs suburbains. Elles souffrent alors moins de leur difficulté d’intégration. La rigueur de cette architecture devra être atténuée par un environnement proche très boisé, très vert. Rien de plus triste qu’une maison d’architecture cubique en enduit blanc implantée sur un fond de champs à perte de vue ! En hiver ou en automne c’est fade et froid… »

PLUS FACILE, DONC, D’INTÉGRER UNE MAISON CONTEMPORAINE PLUS… CLASSIQUE ?
« Oui, sans doute. Ces interprétations contemporaines de l’architecture de campagne, s’inscrivent bien dans le paysage. Ces maisons seront les témoins de la modernité de notre époque, tout en ayant su conserver les formes originelles… Respect d’une culture, d’une tradition… Intégration naturelle dans le paysage. Il ne s’agit pas de vouloir reproduire l’architecture du passé. Notre devoir c’est d’être de notre temps, et même en avance sur celui-ci ! C’est justement cette volonté de pensée qui doit tout juste nous permettre de réfléchir à une évolution de nos maisons qui saura les inscrire avec sérénité dans le temps. Il ne s’agit donc pas de la liberté du « tout et n’importe quoi », de la répétition et de la copie, des « faux-semblants » aussi ! »

ASSISTE-T’ON AU RETOUR D’UNE AUTHENTICITÉ ?
« C’était inéluctable ! Alors même que les dix dernières années ont laissé la part belle aux maisons d’architecture cubique, (chez Demeures du Nord elles représentaient encore il y a 2 ans près de 40% de notre production,) on perçoit depuis, un renversement qui se voulait inévitable. Et sans doute indispensable !
Peut-être est-ce – enfin ! – une prise de conscience que ce type d’architecture a été en partie galvaudé par une surproduction menée par l’ensemble de la profession, fermant les yeux pour certains, ou même ignorant, certaines règles très strictes propres à l’architecture cubique: générosité dans l’amplitude et la volumétrie, rythme dans les ouvertures, proportions entre étage et rez de chaussée, respect enfin de l’environnement.
Peut-être que ce renversement est aussi la prise de conscience que le passé doit servir à éclairer l’action présente, se traduisant ainsi par la bonne évolution de notre architecture régionale. La brique, les formes de toits nous rassurent car elles pérennisent notre trésor culturel. Nous avons tous un regard respectueux envers ces matériaux faits de tuiles et de briques de terre cuite. Leur toucher et leurs teintes chaudes nous séduisent aussi ! »

IL FAUT DONC TOUT REMETTRE EN CAUSE ?
« Tout au moins, le choix de faire construire une villa géométrique ou d’une maison contemporaine ne doit plus se faire uniquement par rapport l’attirance intrinsèque pour tel ou tel type d’architecture. Le site où vous ferez construire votre maison est une condition majeure à ce choix ! On ne fait ni construire une maison d’inspiration flamande sur les bords de la méditerranée, et ni une villa d’architecture cubique seule au milieu des champs ! Le célèbre architecte Mario Botta a bien résumé ce sujet en déclarant : Une bonne maison est une maison qui permet d’avoir une qualité, donc un sens de l’orientation, un sens du rapport vers l’extérieur. L’élément fonctionnel ne survient que dans un deuxième temps. L’architecture est toujours la transformation d’une situation géographique en situation historico-culturelle. »

BONNE NOUVELLE ! UNE PETITE PAUSE POUR LES TAUX DE CRÉDIT IMMOBILIER …

Alors qu’en restant toujours historiquement bas, les taux de crédit immobilier ont été en légère hausse constante depuis janvier, il apparaît une pause qui peut surprendre les marchés mais qu’expliquent les professionnels :

POUR LE BLOG PATRIMOINE :
« Entre hausse constante des taux de crédit immobilier depuis le premier janvier et une élection présidentielle, traditionnellement synonyme d’un marché immobilier plus calme, l’activité du crédit immobilier est soudainement devenu faible depuis 2 mois…Cette rupture de tendance pourrait obliger les banques à revoir leur stratégie commerciale pour relancer l’activité et tenter d’atteindre les objectifs ambitieux fixés début 2017. En effet, lorsque les demandes de crédit immobilier affluent, les banques deviennent plus exigeantes, augmentent les taux pour les dossiers les moins rentables, les taux montent afin de canaliser cette demande de crédit abondante. C’était la situation parfaite du premier trimestre 2017. Depuis début Avril 2017, la situation semble différente et la demande abondante n’est plus. Les dossiers sont de plus en plus rares et les banques doivent donc adapter leurs offres de crédit à cette nouvelle donne commerciale.Nous pourrions donc constater quelques baisses de taux de crédit immobilier dans les prochaines semaines… Mais attention, il ne s’agit que d’une situation temporaire qui ne remet pas en cause notre analyse fondamentale d’une accélération de la hausse des taux de crédit immobilier vers le dernier trimestre 2017… »

 

 

POUR LE GUIDE DU CRÉDIT :
« Le printemps est apparu avec son lot de bonnes nouvelles pour les emprunteurs. Pour la première fois depuis plusieurs mois, aucune hausse à l’horizon pour les taux moyens. Des baisses de taux immobiliers sont même appliquées par les banques (régionales et nationales) …Et les durées de prédilection des emprunteurs sont concernées (15 ans, 20 ans, 30 ans). Une tendance attendue depuis le début du printemps de l’immobilier. Cependant, on relève 13 barèmes bancaires en augmentation et 16 qui stagnent. Dans le détail, les baisses sont opérées par 2 établissements nationaux et 5 banques régionales (5 à 15 centimes). Pas suffisant pour rattraper les hausses successives que nous avons observées depuis le début de l’année. Néanmoins, la barre psychologique de 2% sur 25 ans ne bouge pas. De plus, les taux d’intérêt demeurent exceptionnels pour financer une acquisition. »

 

 

POUR MEILLEURS TAUX.COM:
« Les derniers barèmes reçus de la part des établissements bancaires font état de baisses comprises, selon les établissements, entre -0,05% et -0,15% », annonce Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com. Suivant ainsi totalement la baisse des OAT observée au lendemain du premier tour des élections Présidentielles, qui a vu la disqualification du candidat de la France Insoumise et permis ainsi de rassurer les marchés ; les OAT sont ainsi retombées à un taux de 0,80% au 3 mai, soit un niveau jamais atteint depuis le mois de janvier 2017 », ajoute Maël Bernier. Cette baisse rapide a ainsi permis aux banques de revoir leurs barèmes favorablement pour les emprunteurs et d’afficher la première baisse réelle depuis plusieurs mois. L’état d’esprit dans les établissements bancaires début mai est donc très clair : pas de risque de remontée importante des taux. »

 

POUR EMPRUNTIS :

« Nous ne sommes clairement pas dans un mouvement de baisses généralisé, note Cécile Roquelaure, Directrice Communication et Etude d’Empruntis. Nous sommes dans une situation un peu inédite : après plusieurs mois d’activité intense, la demande se stabilise voire s’infléchit si on prend en compte les renégociations. Les banques les moins bien positionnées, et donc celles qui ont pris le moins d’avance sur leurs objectifs, veulent devenir plus concurrentielles. Elles ne peuvent pas se permettre de laisser passer l’été »

Alors profitons ! Ça ne durera malheureusement pas!

 

DEMEURESDUNORD.COM