LA FONDATION DEMEURES DU NORD SOUTIENT UNE EXPOSITION D’EXCEPTION !..

« Nous travaillons pour partager des émotions artistiques… » 

David Stiens pour Apologie

 

C’est avec plaisir qu’au travers de notre Fondation, nous soutenons l’exposition de deux importants artistes du street-art, organisée par le magazine APOLOGIE !

Il s’agit même d’un « double plaisir » puisque c’est l’occasion pour La Fondation Demeures Du Nord de renouer de cette façon avec le monde de l’art contemporain. Notre Fondation s’était rendue célèbre au  travers de différentes grandes expositions organisées sur Lille il y a déjà une dizaine d’années. (VOIR SITE)

Nous apprécions le travail des responsables d’APOLOGIE, et tout particulièrement celui de David Stiens, qui porte aussi « la casquette » de Directeur Artistique pour la communication Demeures Du Nord. C’est d’ailleurs vers lui que nous nous sommes tournés pour le questionner sur le sens de cette belle exposition qui aura lieu à La Condition Publique à Roubaix du 15 novembre au 15 décembre :

Dr.COLORS

DDN : Pourquoi cette exposition ?

 

DAVID STIENS : L’événement s’inscrit dans la continuité de ce que nous construisons depuis le lancement d’Apologie, il y a un peu plus de trois ans. Nous voulions dès le départ parler de sujets qui nous tenaient à coeur, partager le travail d’artistes qui nous touchent. Tout a commencé avec le magazine. Puis est venue la galerie d’art en ligne et notre première participation à Art’Up. L’opportunité d’organiser cette exposition est arrivée grâce à une sollicitation de la Condition publique. Elle est un moyen différent et complémentaire de développer notre projet. Nous espérons qu’elle sera la première d’une longue série.

DDN : Pourquoi L’Atlas et le duo Dr Colors ? Pouvez-vous les présenter ?

DAVID STIENS : Nous avions consacré une partie du numéro 3 du magazine au travail de L’Atlas. Faut-il encore le présenter ? Sa renommée dépasse aujourd’hui nos frontières. Fondateur du collectif VAO (Vandales à l’origine), il a, depuis ses débuts de grapheur, décliné et constamment renouvelé son oeuvre de calligraphe sur des supports lui permettant de passer de la rue aux galeries. Nous présentons ses oeuvres grâce à Cédric Bacqueville, qui le représente et avec qui nous partageons beaucoup d’idées et de valeurs.

Les Dr Colors ont quant à eux fait la couverture du numéro 6 d’Apologie. Ils ont en commun avec L’Atlas d’avoir commencé dans la rue. Leurs fresques et leur sens du relief, du mouvement, intègrent maintenant des univers plus « domestiques », sans pour autant qu’ils renient quoi que ce soit de leur démarche originelle. C’est une vraie prouesse et c’est ce qui nous plaît chez eux.

Rassembler les travaux de ces artistes sonnait comme une évidence, tant le dialogue entre eux s’installe de manière quasi naturelle.

DDN : Vous aviez participé à l’organisation d’expositions avec la fondation DDN, en tant que directeur artistique à l’époque. En quoi celle-ci est-elle différente ?

DAVID STIENS : Le sentiment n’est pas le même. Nous sommes trois à porter Apologie. Cette exposition, c’est une brique supplémentaire apportée à ce projet. Nous réfléchissons déjà à ce que nous pourrons apporter par la suite à nos lecteurs, à ceux qui nous suivent et nous apprécient. Nous sommes dans le long terme. Je mesure aujourd’hui tout ce que m’a apporté l’expérience acquise grâce au travail mené avec la fondation DDN. Je repense notamment à l’exposition et la rencontre avec Paul Jenkins. Un moment fort. C’est pour multiplier ce type d’expérience que nous travaillons. Pour partager des émotions artistiques.

EXPOSITION

« DIALOGUE ENTRE 2 FIGURES DU STREET ART: L’ATLAS + Dr.COLORS »

La Condition Publique à Roubaix

15 novembre au 15 décembre 2018

Share Button