LETTRE À LA PETITE LOUISE …

Bonjour petite fille !

Mon nom est Jeanne.

Cela fait 2 ou 3 fois que je te découvre sur la nouvelle pub Demeures du Nord au travers de beaux magazines.
 Je m’arrête rarement devant des publicités… Je feuillette sans vraiment les regarder, (souvent elles m’ennuient, rarement elles m’interpellent). Mais là, dès que je suis tombée sur ta page, je suis restée « scotchée » !

Comment te dire ? C’est compliqué. En fait, tu es avant tout I-NÉ-VI-TABLE ! On ne peut pas passer à côté de toi sans s’y arrêter !

TEST_11
Ta jolie petite bouille, ton attitude de petite fille boudeuse sur ce grand fond vert-turquoise, me fait complètement fondre !
A ce propos, je constate que tu fais ta fière, mais que tu n’as pas osé te présenter devant nous toute seule ! Tu es venue accompagnée de ton lapin ! Car tu te sens plus forte en équipe, n’est ce pas ma jolie ?

Au fait, comment t’appelles-tu ?  Je ne le sais même pas… Emma ? Chloé ? Louise ? Ou alors Céleste comme les étoiles ? Je ne le saurai peut-être jamais.

Donc, je te trouve carrément CRAQUANTE!  C’est vrai, « tu fais merveilleusement bien ta boudeuse », qui me défie fièrement, droit dans les yeux… J’ai même remarqué que tu fronces les sourcils pour tenter de me terrifier un peu plus. Mais saches bien que tu ne me fais pas peur. Désolée ! Tu sais j’ai près de 35 ans, et des enfants, j’en ai déjà 2 dans ton style : un petit garçon de 5 ans et une  petite fille de presque 8 ans : comme toi, ils ont souvent essayé  de m’impressionner !…

Oui, je te trouve craquante parce que tu es une jolie petite fille, mais qu’en même temps, tu me fais penser à cette attitude (totalement effroyable) qu’ont parfois mes propres enfants et sans doute la plupart des enfants du monde, à vouloir faire peur aux grands!
J’attends d’ailleurs avec impatience tes prochains portraits dans les futures publicités Demeures du Nord ! Tu sauras sûrement m’attendrir à nouveau dans de nouveaux magazines ou sur des affiches dans les rues !

Toi et tous ces enfants, vous avez un peu les mêmes mimiques, les mêmes attitudes souvent surprenantes, les mêmes humeurs. C’est en grande partie pour cela que l’on ne se lasse pas de vous regarder vivre!

Dès que vous vous levez le matin, votre petit théâtre s’ouvre !

Toi, je t’imagine ainsi :

8h, ton petit déjeuner que tu avales, en nous berçant de tes bruits de déglutition, de respiration et de reniflements (parce que ton petit nez est encore encombré ce matin…)

13h, tu boudes (encore) ! Parce que cette fois tu ne veux pas faire la sieste, même si tes yeux se ferment un peu et que d’ailleurs, ça t’énerve ! Et puis à l’école tu as des copines qui n’en font plus des siestes.  Elles !

16h, tu regardes avec inquiétude ton petit chien qui ne lâche pas d’un œil tes biscuits dont tu ne lui laisseras pas une miette ! Aujourd’hui, mademoiselle n’est pas partageuse…

16h30, tu retournes à tes jouets, la bouche bien barbouillée d’un joli mélange chocolat-lait-biscuit. Tu souris à ta maman qui te sourit. Tu ressembles à un petit clown.

19h, tu fais la bagarre avec ton papa. Tu as même emprunté les gants de boxe de ton frère ! Et papa gémit sous tes coups… Il se recroqueville sur lui-même tellement tu es TROP FORTE ! Et plus il crie de douleur, plus tu le frappes en riant à perdre haleine… Tes rires s’entendent dans toute la maison  lorsque papa commence à te faire partout des guilis … (Il faut bien qu’il se défende un peu !)

20h, tu bailles… Tu es allée discrètement récupérer le lapin que tu avais lâchement abandonné dans un coin du salon. Tu le serres fort. Tu t’abandonnes dans les bras de ta maman en suçant ton pouce …

20h15, allongée dans ton petit lit auprès de tes poupées et de ton lapin préféré, tu observes le petit mobile qui tourne au-dessus de toi en émettant  une douce musique dont tu ne connais jamais la fin…

Voilà, tu dors;  ton petit théâtre est fermé !

Tu vois, je suis là devant toi à te regarder et à t’imaginer vivre… Au travers de toi, ce sont un peu mes enfants que je vois. Tous les enfants du monde ! On dirait que les mimiques sont communes à tous les enfants et qu’elles n’appartiennent qu’à eux. Comme toi, des milliers d’enfants de ton âge boudent, rient, crient, baillent, reniflent, et font les petits clowns. C’est ainsi, et c’est très bien comme ça !

abri-bus-louiseDans la publicité, Demeures du Nord parle de Cadres de Vie : au fond, il t’appartient ce cadre de vie, comme à tous les enfants. C’est vous qui donnez vie à la maison, qui la rendez plus belle… Ce sont vous, les enfants, qui gravez dans vos maisons votre petite histoire, comme des traces de bonheur indélébiles. C’est avant tout à cause de vous, (je dirais même grâce à vous) que nous aurons acheté cette jolie maison !

J’avais envie de t’écrire et te dire tous ces sentiments qui me passent par la tête en t’ayant vue sur ce magazine. Tu m’as offert ce petit rayon de soleil particulièrement agréable, en tout cas très attendrissant.
Je t’en remercie petite fille, et je l’espère, à très vite !

Jeanne

 

NOTA:

La petite lettre de JEANNE à LOUISE est (peut-être) imaginaire.

La petite mannequin s’appelle LOUISE

Le photographe de LOUISE est MORGAN LHOMME

Le directeur artistique est DAVID STIENS

Le Studio Photo de JEANNE est WESEETHEWORLD

 

demeuresdunord.com

Share Button

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code