POUR DEMEURES DU NORD, L’HISTOIRE CONTINUE …

Le secret avait été jusque-là bien gardé, mais c’est officiel à présent : Christian PAINDAVOINE a cédé l’ensemble de DEMEURES DU NORD à la société AJM dirigée par Benjamin GRISLAIN et Pierre-Edouard LEFEBVRE!

Bien entendu, de nombreuses questions se posent aujourd’hui face à la cession de cette célèbre enseigne de maisons individuelles !

Benjamin Grislain, Pierre-Edouard Lefebvre et Christian Paindavoine

 

Christian PAINDAVOINE, c’est pour vous une page importante qui se tourne ! Sans doute beaucoup d’émotion ?

Christian Paindavoine : Bien sûr ! Même si les nombreux mois qui ont conduit à la cession m’y ont  préparé mentalement, j’ai conscience à présent combien je suis attaché à DEMEURES DU NORD, « un bébé que je porte depuis près de 28 ans ! »

Donc oui, je suis un peu triste, mais je suis lucide aussi : le temps passe et à moyen terme, il était évident qu’il aurait fallu de toute manière accepter de « passer la main », et ne pas le faire trop tard !  C’est pour moi une décision sage, une question de responsabilité, afin que cette belle entreprise puisse continuer à pérenniser, au travers d’une nouvelle dynamique ! Il faut parfois savoir ranger son égo et se dire que même si l’on a gardé la foi, un jour on n’aura plus la même force physique et même morale. Et ça, il faut savoir l’anticiper. L’accepter !

 

Christian Paindavoine

 

C’est ainsi que vous avez accepté de céder Demeures Du Nord à Benjamin GRISLAIN et Pierre-Edouard LEFEBVRE, dirigeants de la société AJM …

CP : Oui, et eux ont accepté de l’acquérir ! Il fallait que je sois rassuré sur la suite qu’ils entendaient donner à DDN. Nous avons appris à nous connaître durant de longs mois, et j’ai pu être très vite conforté sur leur volonté de maintenir le degré d’excellence de DEMEURES DU NORD, tout en modernisant nos outils de gestion et en améliorant encore notre performance technique. J’ai aussi découvert chez eux leurs qualités de dynamisme et de détermination qui me confortent pour la suite. Car c’est bien à présent la suite de « l’histoire » qui m’intéresse!  J’ai voué une grande partie de ma vie pour DEMEURES DU NORD : c’est à eux de la défendre !

Ils sont jeunes et travaillent en binôme tout en ayant séparé de manière intelligente le rôle de chacun en fonction de leur savoir-faire. Autant dire une belle capacité à atteindre vite leurs objectifs !

 Je pense enfin qu’ils ont su analyser les points forts de DDN et qu’ils sauront les préserver.

Mais c’est à eux d’en parler à présent, non ?

 

Tout à fait d’accord ! Benjamin GRISLAIN et Pierre-Edouard LEFEBVRE, vous devenez les nouveaux dirigeants de DEMEURES DU NORD, quels sont vos premiers sentiments ? Cette cession était pour vous un rêve de longue date ?

Benjamin GRISLAIN : « Demeures du Nord » représente LE constructeur de maisons haut de gamme dans notre belle région des Hauts de France ! Effectivement il s’agissait d’un rêve mais ce n’est pas un accomplissement ou une fin en soi. Nous sommes fiers et heureux de pouvoir apporter notre pierre à ce bel édifice chargé d’histoire, de traditions et d’excellence.

 

Benjamin Grislain

 

Vous avez donc pour chacun un rôle très précis au sein de votre société, quels sont lesquels ?

Pierre-Edouard LEFEBVRE : Mon rôle est de manager l’ensemble de nos services techniques, et d’organiser la gestion financière et comptable de l’entreprise.  

Benjamin GRISLAIN : Pour ma part, je suis en charge de la ligne architecturale, du marketing et du service commercial.

Bien sûr, c’est ensemble que nous arbitrons les décisions importantes de l’entreprise.

 

 

Comment souhaitez-vous faire évoluer DEMEURES DU NORD pour les prochaines années ? L’architecture tiendra t’elle un rôle aussi important qu’à aujourd’hui ?

Benjamin GRISLAIN: Demeures du Nord, c’est une longue histoire de presque 30 ans ! Nous souhaitons la moderniser et la pérenniser. Nous devons forcément conforter les points forts de l’entreprise : la qualité de nos réalisations et la singularité de « la ligne DDN ». Pour être clair, nous souhaitons continuer à faire preuve de créativité et d’innovation au travers de notre bureau d’études. C’est primordial : nos clients en témoignent régulièrement sur les réseaux sociaux et aux travers des enquêtes de satisfaction (8.60/10 à aujourd’hui sur le site Demeures Du Nord) !

 

Pierre-Edouard Lefebvre

Vous êtes entre autres propriétaires de la société Maisons ARLOGIS basée dans le valenciennois et à Villeneuve d’Ascq. Pensez-vous à terme réunir ces deux entités ou préférez-vous les laisser chacune indépendantes ?

Pierre-Edouard LEFEBVRE: Benjamin et moi-même avons créé notre entreprise AJM il y a une dizaine d’années. Elle est propriétaire de la marque Maisons Arlogis pour les Hauts de France. En rachetant Demeures du Nord, nous complétons notre offre en proposant des maisons « haut de gamme ». Nous souhaitons dissocier totalement les deux entreprises avec pour chacune sa propre identité. Chez Maisons Arlogis, nous construisons fièrement des Maisons Arlogis et chez Demeures du Nord nous construisons fièrement des Demeures du Nord ! Dans un autre registre, notre offre est tout à fait comparable, à celle d’un groupe comme VW, qui propose d’un côté la marque Audi, et d’un autre côté la Marque Volkswagen…

 

Comment  réagissent justement vos concurrents ?  Certains n’en profitent-ils  pas déjà pour semer le doute vis-à-vis de vos clients ou vos prospects ?

Benjamin GRISLAIN : Pour certains, oui. Nous nous y attendions, mais nos futurs clients ne sont pas dupes ! Ils n’aiment pas cette politique de « lynchage systématique », ces mauvais commerciaux qui passent  plus de temps à critiquer que de parler de leur propre projet. Cela va parfois jusqu’à écrire des calomnies et de faux commentaires sur les forums …  Rien d’anormal donc, à ce que certains noircissent le caractère de cette cession alors même qu’ils ne connaissent rien de notre véritable projet ! Heureusement ce n’est pas le cas de tous nos confrères!

 

Pierre-Edouard Lefebvre et Benjamin Grislain

Vous avez bien sûr rencontré chacun des salariés de l’entreprise. Logiquement, cette cession a dû provoquer chez eux certains doutes ou inquiétudes ..?

Pierre-Edouard LEFEBVRE : Il est logique que lors de la reprise d’une entreprise, les équipes soient quelques peu perturbées, même désorientées. Néanmoins, ayant tous les deux accompagné durant plusieurs semaines chaque collaborateur, je peux sincèrement vous dire que l’équipe DEMEURES DU NORD est bien présente et continue à se montrer enthousiaste pour l’avenir. J’ai trouvé l’ensemble de ce groupe fort, expérimenté et très professionnel. Avec eux, je reste persuadé que nous atteindrons  notre principal objectif basé encore et toujours sur l’excellence !

 

Parlons enfin de vous deux : une amitié qui s’est transformée en une association ou une association de laquelle est née une belle amitié ?

Benjamin GRISLAIN: Notre rencontre, des échanges et surtout des valeurs communes ont naturellement découlé sur la création de l’entreprise AJM. Depuis, notre association s’est transformée en une réelle et franche amitié !

 

PHOTOS: MORGAN LHOMME

 

DEMEURESDUNORD.COM

UNE CAMPAGNE TRÈS … PUNCHY !

Demeures du Nord, c’est une longue histoire de presque 30 ans !

Pour la rentrée, cette nouvelle communication reflète parfaitement notre enthousiasme à vouloir moderniser et pérenniser plus encore notre belle société ..!

 

 

DEMEURESDUNORD.COM

BONNES VACANCES ! …

Toute l’équipe de DEMEURES DU NORD, vous souhaite de belles vacances:

Profitez-bien de ces longues journées pour vous ressourcer auprès des vôtres!

Pour notre part, nous vous donnons rendez-vous à fin août  sur ce blog !..

 

10 BONNES RAISONS POUR FAIRE CONSTRUIRE UNE DEMEURES DU NORD ! …

  1. Demeures Du Nord, ce sont plus de 27 années d’expérience!

Créée en 1991, Demeures Du Nord s’est immédiatement spécialisé dans la conception et la construction de maisons individuelles de standing. Très vite, cette société devenait leader sur ce marché spécifique et depuis, a continué à développer son savoir-faire et son image. Sa réputation en fait aujourd’hui une référence incontournable. Elle est un gage de qualité, tant sur le plan architectural que technique.

Chez DDN, la moyenne de fidélisation de ses collaborateurs est assez exceptionnelle puisqu’elle est à ce jour, supérieure à 16 ans ! Un bon équilibre entre les anciens et les plus récemment intégrés. C’est grâce à eux que nous avons su bâtir une société dont l’expérience est l’une de ses plus grandes forces.

 

  1. Chacun de nos projets est entièrement réalisé en interne par notre bureau d’études.

Notre propre bureau d’études, dirigé par un architecte DPLG, représente la dynamique de DDN au travers de la création des avant-projets. La rigueur de ses dessinateurs, leur expérience, et surtout leur attachement à notre identité architecturale représentent la base de notre succès.

Les plans d’exécutions indispensables à une bonne réalisation de la construction, sont également réalisés par notre propre bureau d’architecture, afin de respecter parfaitement la qualité de votre avant-projet initial.

S’il existe bien une « ligne Demeures Du Nord », une grande élégance dans l’équilibre des formes et le rythme des ouvertures,  c’est avant tout grâce à la qualité de notre bureau d’études… Notre expérience est un grand atout, puisque nous réalisons environ 100 avant-projets par an, et ceci depuis 27 ans. Faites le calcul!

 

  1. Demeures Du Nord propose les prestations les plus qualitatives du marché.

Depuis longtemps et régulièrement, nous remettons en question les différentes prestations proposées dans notre descriptif général. C’est ainsi qu’avec l’aide de nos fournisseurs, nous avons su augmenter la qualité de chacun des postes comme les menuiseries extérieures, sanitaire et chauffage, plâtrerie isolation, etc… La moindre poignée de porte, le moindre mitigeur ou carrelage doit présenter un intérêt autant décoratif que technique.

Cette amélioration  n’a pu exister sans une sélection très exigeante concernant la qualité de mise en œuvre de nos entreprises. Chacune d’entre elles est régulièrement et qualitativement contrôlée, et notre collaboration peut-être remise en cause en cas de défaillance,

           

  1. Demeures Du Nord assure à ses clients un prix ferme et définitif, dès l’établissement du contrat.

En conformité avec la loi, Demeures du Nord travaille en contrat CCMI (Contrat de construction de Maisons Individuelles) et restera votre seul interlocuteur.

Il propose les garanties suivantes :

– Garantie d’achèvement aux prix et délais convenus

– Garantie de remboursement

– Garantie de parfait achèvement

– Garanties décennales et biennales

– Assurance Dommage à l’ouvrage

 

 

  1. Demeures Du Nord obtient de la part de ses clients, un taux de satisfaction moyen de près de 8,6 sur 10 !

C’est la conclusion d’un sondage effectué auprès de nos clients, sous contrôle d’huissier. (A ce jour, nous avons eu 193 réponses à ce sondage.)

Avec un taux de satisfaction de 85.,70% pour Demeures du Nord au moment où nous écrivons ce post, nous sommes très loin devant le taux de satisfaction moyen des constructeurs qui est tout juste de 70% ! (étude établie en septembre 2015 par « Que Choisir »)

Voir notre rubrique TEMOIGNAGES dans notre Site DDN.

  1. Nos maisons « bioclimatiques » obtiennent des résultats exceptionnels en isolation thermique !

Depuis plus de 10 ans, Demeures Du Nord améliore chaque jour son savoir-faire en appliquant pour ses maisons, les grands principes de la bioclimatique. La bioclimatique recherche une synthèse harmonieuse entre la destination du bâtiment, le confort de l’occupant et le respect de l’environnement, en faisant largement appel aux principes de l’architecture.

Pour chacune de nos maisons, nous faisons vérifier par un organisme indépendant et agréé la bonne mise en œuvre des matériaux utilisés en isolation, par un test d’étanchéité à l’air. L’obligation de résultat est caractérisée dans la réglementation thermique par un coefficient de perméabilité à ne pas dépasser. Le test d’infiltrométrie s’effectue à l’aide d’un ventilateur qui aspire ou souffle de l’air analysé par une sonde et un ordinateur mesurent le débit de fuite par m2.

L’échelle de valeur doit être au minimum de 0,60. Nous obtenons une moyenne très proche de 0,30. Notre record pour l’une de nos réalisations se situe Fleurbaix avec de 0,19 !

  1. « COLLECTION par Demeures Du Nord » : une nouvelle alternative pour proposer un nouveau concept de villas qui étonnent autant par leur habitabilité, leur architecture et leur prix !

Une autre très bonne raison pour faire construire une Demeures Du Nord puisque cette gamme permet d’élargir notre proposition globale.   En créant la gamme « COLLECTION», nous avons pu proposer des maisons de standing pour des clients qui souhaitent acquérir une DDN tout en investissant dans des surfaces raisonnables (110 à 140 m² habitables + garage). De jeunes familles qui aiment le « style Demeure Du Nord »peuvent à présent y trouver un concept intelligent de villas dont les prix se positionnent entre 180 000 euros et 239 000 euros. (Hors terrain et branchement). Une bonne surprise pour ceux qui rêvaient de s’offrir une véritable DDN !

  1. Une image de marque exceptionnelle, comme valeur ajoutée…Incontestablement, Demeures Du Nord ne souffre pas d’un déficit d’image de marque !

27 années à construire de magnifiques maisons, 27 années à transmettre l’image de notre entreprise au travers de notre communication, 27 années à « bichonner » nos clients pour qu’ils fassent savoir autour d’eux leur satisfaction….

Et aujourd’hui, notre notoriété est reconnue dans toute la région…

Grâce à cela, Demeures Du Nord est un produit recherché dans les agences immobilières. Les responsables de ces agences reconnaissent qu’une DDN se revend mieux et plus cher que d’autres maisons de même dimension. Une marque qui rassure…

 

  1. Demeures Du Nord n’est pas aussi « cher » qu’on ne l’imagine !

Nous ne réaliserions pas autant de maisons individuelles si le prix de nos maisons était fortement coûteux !

Pourtant, beaucoup encore craignent « d’ouvrir notre porte » pensant que nous sommes sûrement trop chers pour eux… Pourquoi ? Sans doute ce vieux réflexe de pensée qui dit : « ces maisons sont belles donc elles sont chères… » Ou encore, « Demeures du Nord ne construit que des très grandes maisons… » et encore, « vu leur réputation, Demeures du Nord ça doit être cher !..»

C’est ignorer le travail de notre service technique et notre volonté de présenter constamment une offre assez large d’un bon rapport qualité/prix. Nous savons que nous devons continuer à présenter des maisons irréprochables en termes d’architecture et de mise en œuvre et que cela a un coût. Mais nous sommes lucides : les écarts avec certains de nos « concurrents » ne doivent pas être trop importants.

Nos clients trouvent tout à fait normal que nous leur vendions plus cher une maison qui soit plus belle et de meilleure qualité, et ils n’ignorent pas que cette différence est immédiatement rentabilisée dans la valeur finale de cet investissement. Mais nous sommes parfaitement conscients que cet écart, pour que DDN réussisse parfaitement sa performance globale, ne doit pas être rédhibitoire. A nous, donc,  de vous étonner !

 

  1. Demeures du Nord est régulièrement copié !

C’est agaçant parfois, mais il vaut mieux être copié plutôt que de chercher à exister en copiant les autres…

Nos clients ne sont pas dupes : ils savent reconnaître une DDN, et que faire preuve d’élégance, c’est savoir proposer un projet unique à forte identité. C’est tout de même plus sympa de « posséder l’original plutôt que la copie » !

Tant que nous construirons de belles maisons, nous continueront à être copiés.

Cela dure depuis très longtemps ; c’est d’ailleurs plutôt bon signe, ! Non ?

 

RAISON SUBSIDIAIRE !

Connectez-vous quelques minutes sur demeuresdunord.com.

 

Promenez-vous au travers du MENU… Vous y découvrirez  essentiellement des photos de nos réalisations, et non pas des dessins ou images de synthèses …

Si au travers de ce site, vous trouvez certaines évidences dans  la qualité de l’architecture DDN, dans la rigueur de la mise en œuvre, et dans l’esprit de générosité de l’entreprise, vous avez peut-être découvert  la plus importante raison pour faire construire une Demeures Du Nord !

 

 

NOS JOURNÉES – RENCONTRES DES 16 au 18 mars …

Vous avez décidé de boycotter le Salon de l’immobilier à Lille ?

DDN : le mot est un peu fort ! Nous avons plutôt décidé de ne pas donner de suite à leur invitation à y participer cette année. Nous n’avons pas la prétention de penser que l’absence de Demeures Du Nord va lui faire du tort ! Ce n’est d’ailleurs absolument pas notre objectif !

 

Vous êtes déçus des précédentes éditions ?

DDN : A chaque fois que nous avons fait la synthèse de nos précédentes participations, les avis sont toujours restés les mêmes :
• Beaucoup de monde dans les allées du salon, mais beaucoup de curieux pour peu de véritables prospects.
• Notre stand était à chaque fois fortement visité, mais par une majorité de gens curieux de voir ce que nous proposions compte tenu de notre importante notoriété. Et cette majorité n’avait que très rarement le projet véritable de faire construire.
• Les quelques rendez-vous que nous y avons pris et qui se sont concrétisés plus tard, nous ont confirmé que si nous n’avions pas été présents à ces éditions du salon, ils nous auraient tout de même contactés en direct.
Il est évident qu’un tel salon est avant tout destiné aux promoteurs pour y commercialiser des programmes d’appartements, de bureaux, ou de programmes « terrain+maison » en lotissement pour des modèles types, ou encore des organismes bancaires pour présenter les tendance des prêts immobiliers. La maison individuelle en secteur diffus est un tout autre métier. Chez nous plus encore, on parle avant tout du métier d’architecture…

 

C’est pourquoi vous décidez d’organiser à votre propre agence ces JOURNÉES-RENCONTRES …

DDN : Oui, car au fond, pourquoi ne pas recevoir nos nouveaux prospects dans notre agence plutôt que de se décentraliser ? Nous avons la chance de posséder une agence commerciale dans l’hyper centre de Lille bien plus confortable et conviviale que dans l’espace réduit d’un stand de salon. Notre agence se situe au 76 rue Nationale presque en face du Printemps…
Nous espérons y accueillir des visiteurs qui ont un véritable projet de construction, à court ou moyen terme. Ce week-end sera l’occasion de prendre un premier contact, et de faire connaissance…

 

Un thème particulier pour ces premières JOURNÉES-RENCONTRES ?

DDN : Oui, nous en profitons pour présenter notre toute nouvelle gamme « Collection par Demeures du Nord » qui vient tout juste d’être entièrement remaniée. Un concept novateur, tout en conservant son esprit de raffinement et d’originalité. Ces maisons à prix très doux complètent ainsi notre activité, par la création de notre nouvelle « entrée de gamme de standing » !
12 maisons de standing réussissant à proposer pour chacune d’entre-elles, des volumes spacieux malgré des surfaces raisonnables de l’ordre de 100 à 140 m² habitables + garage. Un défi qui étonne autant par l’élégance de sa ligne que par son rapport qualité-prix pour ces 12 maisons PREMIUM proposées entre 176 000 et 235 000 euros.*

Il est préférable de prendre rendez-vous pour ce weekend ?

DDN : Si cela n’est pas indispensable, c’est plutôt conseillé, car à l’heure où nous écrivons, nous ne savons absolument pas quelle pourra être la fréquentation que nous aurons lors de ces 3 journées…. Oui, un rendez-vous peut-être plus prudent !
Prendre rendez-vous peut aussi être intéressant, puisque nous avons prévu la présence d’un conseiller bancaire à la disposition de ceux qui souhaitent établir un plan de financement pour leur futur projet. Ce courtier de la société ACE CRÉDIT représente les différents organismes bancaires et saura vous présenter les plus performants du moment !

 

Ouverture exceptionnelle à notre agence

Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 mars

de 10h à 19h sans interruption

Demeures Du Nord

76 rue nationale Lille – 03.20.54.01.62

Le retour de ces maisons de charme et de caractère…

LE RETOUR VERS L’AUTHENTICITÉ ?

C’était inéluctable ! Alors même que les dix dernières années ont laissé la part belle aux maisons d’architecture cubique, (chez Demeures du Nord elles représentaient
encore l’année dernière près de 50% de notre production), on perçoit depuis quelques mois un renversement qui se voulait inévitable. Et sans doute indispensable !
Peut-être est-ce – enfin ! – une prise de conscience que ce type d’architecture a été en partie galvaudé par une surproduction menée par l’ensemble de la profession,
fermant les yeux pour certains, ou même ignorant certaines règles très strictes propres à l’architecture cubique: générosité dans l’amplitude et la volumétrie, rythme dans les ouvertures, proportions entre étage et rez de chaussée, respect enfin de l’environnement.

Peut-être que ce renversement est aussi la prise de conscience que le passé doit servir à éclairer l’action présente, se traduisant ainsi par la bonne évolution de notre architecture régionale. La brique, les formes de toits nous rassurent car elles pérennisent notre trésorculturel. Nous avons tous un regard respectueux envers ces matériaux faits de tuiles et de briques de terre cuite.
Leur toucher et leurs teintes chaudes nous séduisent
aussi !

 

INTÉGRATION DANS LE PAYSAGE

« La maison appartient surtout au territoire avant d’appartenir à l’homme. » Cette citation de l’architecte Mario Botta raisonne parfaitement ici. Pour qu’un projet soit réussi, le rapport de la maison avec son environnement est primordial. Il faut savoir se poser cette question essentielle : la maison que je dessine va-t-elle savoir sefondre dans le paysage sans l’enlaidir ?
Dans une opération architecturale, les contraintes du site se présentent comme des données prises en compte dans la synthèse de la forme. Ce n’est pas une possibilité, c’est autant une nécessité qu’un devoir ! Tant pis si cela augmente pour nous la difficulté de réflexion et de création.

Nos maisons contemporaines alternent les formes géométriques avec les lignes traditionnelles de nos campagnes… Heureux mariage, autant en terme d’architecture que de matières et de couleurs !
Par contre, les villas géométriques d’architecture cubique, souvent en enduit blanc, ne doivent constituer qu’une minorité dans le paysage… Leur intégration, nous le répétons souvent, doit respecter le site et ne doivent exister que ponctuellement dans un seul paysage sur-urbain !

 

DES MAISONS DE TRADITION EMPREINTES DE
MODERNITE

Il ne s’agit pas de vouloir reproduire l’architecture du passé. Notre devoir c’est d’être de notre temps, et mêmen avance sur celui-ci ! C’est justement cette volonté de pensée qui doit tout juste nous permettre de réfléchir à une évolution de nos maisons qui saura les inscrire avec sérénité dans le temps.

Il ne s’agit donc pas de la liberté du « tout et n’importe quoi », de la répétition et de la copie, des « faux-semblants» aussi !

En regardant des DEMEURES DU NORD, on doit y découvrir des constantes, particulièrement pour les maisons contemporaines. La ligne s’y dévoilant comme une signature: un style qui se perçoit, des proportions que l’on reconnait, une forte identité.

C’est pour cela que souvent, on entend parler du style Demeures du Nord.

Comme un gage d’élégance.

www.demeuresdunord.com

Loading Video...
Hide Video

REPORTAGE-VIDÉO SUR UNE MAGNIFIQUE DEMEURES DU NORD …

Il suffit de regarder et d’écouter…

Ces 2 minutes 30  de reportage suffisent à elles seules à apprécier la qualité de cette villa, autant en extérieur qu’en intérieur.

Livrée tout récemment,  nous en  sommes très fiers !  Ce résultat nous donne encore plus envie de continuer dans notre direction, etconserver ainsi nos principes fondamentaux de créativité et de modernité, mais surtout d’élégance !

 

 

Réalisation Groupe Visite Immo.

BONNE RETRAITE MONSIEUR BRUGE !..

Une première chez Demeures Du Nord, puisque l’un de nos conducteurs de chantiers, Monsieur Christian Bruge, va nous quitter au 31 décembre pour prendre sa retraite, après 27 années de bons et loyaux services !
Nous en profitons pour l’en féliciter et le remercier pour le sérieux et l’honnêteté dont il a fait preuve durant ce long chemin traversé avec nous. Par ses qualités, il a su défendre « nos couleurs » et imposer avec nous nos principes d’excellence.
Nous lui souhaitons une longue et belle nouvelle vie !

 

 Alors, bien méritée cette retraite ?

Oh oui ! Je travaille depuis l’âge de 16 ans, cela fait donc plus de 45 ans ! Je ne me plains pas, bien au contraire, puisque j’ai eu la chance de ne jamais connaître le chômage. J’ai quasiment toujours travaillé dehors compte tenu de mon métier de conducteur de chantier, avec l’immense responsabilité de respecter la qualité de notre prestation qui a fait notre réputation, ainsi que les délais.

 

A quel âge êtes-vous rentré chez Demeures Du Nord ?

Je suis rentré en 1991 chez Demeures Du Nord. J’ai d’ailleurs fait partie du lancement de Demeures Du Nord qui a été créée cette année-là. Mon Dieu, ces 27 années sont passées vite ! Au tout départ, nous étions tout juste 5 personnes à y collaborer. Très vite, succès aidant, nous avons dû étoffer notre équipe.

 

 A cette époque, DDN construisait des maisons plus simples…?

Oui, au début, nous construisions des maisons assez traditionnelles et nous insistions sur les détails de maçonnerie ( modillons, linteaux cintrés etc…), mais très vite, notre bureau d’études commença à y intégrer des touches modernes sous l’impulsion de ma Direction, qui voulait se distinguer en créant un produit plus dans l’ère du temps.

 

Très vite ont du se poser des problèmes techniques face à ces nouvelles données, comment les avez-vous appréhendés ?

Oui, mais heureusement, tout s’est passé progressivement. L’un après l’autre, au fur et à mesure de l’augmentation des volumes de nos maisons et de leur complexité, nous avons posé les problèmes calmement avec notre bureau d’études, notre ingénieur-béton, afin de ne pas « travailler à vue ». Sans ce travail de longue haleine et de concertation, nous n’aurions pas pu les faire évoluer ainsi.
Cela m’a passionné, particulièrement dans le travail des ouvrages bétons et dans l’aluminium pour lequel nous avons été les premiers à les imposer dans les maisons individuelles, tout comme un peu plus tard pour nos villas géométriques. Finalement, je crois que j’ai toujours préféré la complexité à la simplicité.

 En tant que conducteur de travaux, comment expliquez-vous le succès de Demeures Du Nord et la qualité de sa mise en œuvre ?

Demeures Du Nord a toujours réussi à devancer ses concurrents en faisant évoluer son architecture. Nous n’avons jamais hésité à mettre en place de nouvelles techniques, d’aller de l’avant. En ce qui concerne, la qualité de mise en œuvre, nous avons su nous entourer des meilleurs artisans et des meilleurs matériaux. Rien de plus simple au fond. Nous ne regardons pas au prix.

 

Fin 2017, quel est votre sentiment sur l’évolution de la maison individuelle chez Demeures du Nord,… et chez les autres ?

Mon sentiment est que la concurrence est de plus en plus compliquée, et que pour certains c’est « du n’importe quoi » ! Une brique, un parpaing, une tuile, ou un sac de plâtre coûtent le même prix pour tout le monde. Et malgré tout, certains bradent leurs maisons. Nous, dans la profession, on sait tous ces sociétés se rattraperont en faisant travailler des entreprises moins coûteuses, de moins bonne qualité. J’ai tellement vu de maisons pour en constater certains dégâts !
Je suis fier d’avoir participé au succès de DDN qui a toujours privilégié le contentement de nos clients et a su se remettre régulièrement en question pour se projeter vers l’avenir.

 

Parlons de vous à présent. Quel est votre meilleur souvenir de votre carrière ?

Mon meilleur souvenir c’est sans hésitation, celui de mes premiers pas au sein de Demeures Du Nord.

 

Votre plus mauvais souvenir ?

Un sérieux problème de santé en 2001 qui m’a éloigné de mon travail durant 6 mois.

 

Vous étiez plutôt au sein de DDN « un loup solitaire » ou « un GO (gentil organisateur » ?

(Sourire)… Plutôt GO, ferme mais respectueux. J’ai toujours tenté d’être juste dans mon métier.

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaiterait faire votre métier ?

D’observer, et de ne rien laisser passer. User de diplomatie et d’empathie vers les clients mais aussi vers nos entreprises partenaires. Tout le monde doit aller dans le même sens !

 

Il est une grande particularité chez vous, c’est le fait que votre épouse travaille elle aussi chez Demeures Du Nord… Difficile ou facile à vivre une telle situation ?

Pour moi, cette situation n’a jamais présenté aucun problème. Nous avions un poste bien différent. Elle comme moi, nous nous sommes toujours aidés et soutenus, malgré les difficultés que nous avons pu traverser.

 

 Et maintenant ?..

Ah ! Je vais d’abord me poser et me retrouver. Je vais enfin m’occuper de moi ! Je compte faire beaucoup de natation, voyager et continuer à bricoler chez moi et y améliorer la décoration. Chez DDN j’ai été à bonne école !
Pour moi le mot-clé de cette retraite, c’est la Liberté de faire ce que je veux quand je veux !
Puis dans un an, ce sera au tour de mon épouse de prendre sa retraite, et c’est ensemble que nous en profiterons pleinement !

 

DEMEURESDUNORD.COM

 



 

FAISONS UN POINT SUR LES TENDANCES – CUISINES …

La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur…

 

Souvenez-vous simplement de la cuisine de vos parents il y a 20 ou 30 ans ! Pensez à cette multitude de cuisines « rustiques » qui se ressemblaient toutes, ou encore à ces cuisines en « FORMICA » qui faisaient déjà un petit clin d’œil à l’avenir ..!

 

A présent, regardez nos cuisines d’aujourd’hui, particulièrement design et fonctionnelles  ; conviviales surtout !

SIEMATIC

LEICHT

D’une pièce cachée, la cuisine est devenue définitivement une belle pièce à vivre. Pour de nombreuses Demeures Du Nord d’ailleurs, la salle à manger traditionnelle a totalement disparu pour faire place à une très grande cuisine avec son coin bar et un large espace repas. Tout cela donnant sur un grand salon. Qui aurait imaginé il y a encore 20 ans que nous aurions reçu des amis à diner dans notre cuisine ?

IKEA

BULTHAUP

Pour Vincent Grégoire, du bureau de tendances NellyRodi, agence de prospective, « la cuisine se cale sur une nouvelle façon de recevoir. Les apéros dînatoires se développent et avec eux le boum des îlots et coins bars. On aime recevoir ses amis, alors les cuisines s’ouvrent si possible, sur le salon ou même sur l’extérieur. Ce n’est plus une pièce « technique » et froide : les couleurs se font plus douces et naturelles, on expose sa belle vaisselle dans des vitrines tandis que son électroménager haut de gamme trône sur le plan de travail« .

 

LEICHT

D’après COTÉ MAISON, les experts sont formels : « les tendances fortes des dernières années sont toujours d’actualité. La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur avec de nouveaux codes qui ont des conséquences sur l’agencement et la décoration. Et cette pièce de plus en plus importante, dans laquelle, les Français cuisinent, dînent, discutent, font les devoirs des enfants ou reçoivent, ils l’aimeraient avant tout fonctionnelle et confortable à vivre : ainsi, selon le dernier Baromètre Mobalpa, 43% des répondants estiment que leur cuisine pourrait être améliorée en termes d’ergonomie et de rangement, amenant tous les fabricants ou distributeurs à s’engouffrer sur ce créneau, avec des meubles grand volume, des rangements malins, le retour des meubles hauts, des plans de travail plus nombreux… Enfin, en termes de style, cuisines ouvertes, avec îlots et cuisines atelier ont toujours le vent en poupe. »

BULTHAUP

Si les cuisines blanches clinquantes, les carreaux de ciment et les îlots tout en longueur, ont encore la cote en 2017, le bois s’est patiemment imposé pour les rendre plus chaleureuses en créant des contrastes particulièrement heureux lorsqu’il s’agit par exemple du « bois / inox ». Encore une fois, nos clients réclament de plus en plus ces touches d’authenticité qui les rassurent, tout au moins qui donnent un esprit intemporel à l’espace.

D’autres détails ont fait leur apparition dans les cuisines. Place aux niches et aux étagères ! Alors qu’on les cachait jusqu’à présent, on y expose de la vaisselle, même certains aliments ! Une manière d’inviter à moins de rigueur dans cette pièce de vie…
Chez Demeures Du Nord, nous avons appris à imaginer ces nouvelles formes de cuisines, particulièrement dans leur future composition dont nous aurons parlé longuement avec nos clients… Les fabricants de cuisine, dont ce sont les véritables stylistes reprendront l’idée de base pour l’améliorer et les rendre encore plus fonctionnelles et agréables à vivre !

La société BULTHAUP, particulièrement réputée pour la qualité de ses cuisines, illustre parfaitement bien ci-dessous la fonction de la cuisine d’aujourd’hui. Ils parlent de « centre de communication » ! Etonnant terme, mais au fond tellement logique dans le sens convivial que l’on veut donner à l’espace cuisine :
« Partager un repas, boire un verre ou passer un moment agréable entre amis ou avec la famille – la vie à la maison s’organise souvent autour de la table. Elle agrémente le centre de communication de la cuisine espace de vie, et créent une atmosphère de bien-être où il fait bon s’attarder….»

 

© Demeures Du Nord

DEMEURESDUNORD.COM

CHAUFFAGE PAR LE SOL OU RADIATEURS ?…

Un choix qui est avant tout celui du confort !

En consultant nos statistiques, j’ai pu constater que sur les 2 dernières années, Demeures du Nord a livré près de 80% de ses logements équipés de planchers chauffants hydrauliques !

Il y a une dizaine d’années encore, le fait d’équiper l’une de nos maisons avec un plancher chauffant était un peu exceptionnel. Aujourd’hui, il est clair que le plancher chauffant est devenu l’un des systèmes les plus employés pour les maisons neuves, tout au moins l’évolution de ce marché est ascendante.

Le plancher hydraulique est-il plus chauffant que le chauffage par radiateurs ?

Dire que cela chauffe mieux est logiquement faux. Une pièce sera chauffée à 22° par exemple que ce soit par radiateurs ou plancher. Seuls certains utilisateurs avancent que dans la mesure où la chaleur est uniformément diffusée sur toute la surface du sol, la sensation de confort est plus prononcée. Il s’agit là d’un ressenti.

Le plancher chauffant peut-il provoquer des maladies veineuses, des jambes lourdes ?

Absolument pas ! Depuis un décret publié en 1978, la température de surface est limitée à 30/35 °C (une température inférieure à celle du corps humain qui est en moyenne de 37 °C). CQFD

Quel est le plus grand avantage du plancher chauffant ?

Chez nos clients, l’avantage le plus avancé est l’absence des radiateurs. Il libère des murs sur lesquels se seraient appuyés des radiateurs. Cet avantage est plus évident pour des logements de taille moyenne où les linéaires de murs sont évidemment moins importants. De plus, on sait combien les Demeures du Nord présentent beaucoup de linéaires d’ouvertures extérieures en participant à la diminution des surfaces de cloisons intérieures…

Nos clients mettent aussi en avant l’économie de chauffe due à ce système plus écologique.
Le plancher chauffant permet de baisser la température ambiante pour une sensation de confort équivalente : en effet, il diffuse la chaleur par rayonnement : il chauffe ainsi davantage les « objets » que l’air, ce qui permet de baisser la température de chauffe de 2 à 3 °C en obtenant la même sensation de confort .
Il ne produit pas d’air pulsé : il est donc plus sain car il ne provoque pas de déplacement de poussière.
Pour être encore plus écologique, un plancher chauffant peut être raccordé à une pompe à chaleur. Mais là, compte tenu de l’addition des coûts, une dizaine d’années seront nécessaires pour l’amortir.
Bon à savoir : selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une réduction de 2 à 3 °C économise 15 % de consommation de chauffage.

Quel est son plus grand défaut ?

Sans doute le problème de la très grande inertie, ennemie des différences rapides de températures extérieures, particulièrement en demi-saison ! C’est parfois désagréable : la montée en température est beaucoup plus rapide avec des radiateurs qu’avec un plancher chauffant, puisque pour augmenter la température intérieure de quelques degrés, il faut bien moins d’une heure aux radiateurs et au minimum 3h au plancher chauffant.

De plus, à l’arrivée des apports solaires en cours de matinée hivernale, les radiateurs s’ajustent immédiatement alors que l’inertie thermique d’un plancher chauffant continue d’irradier des calories qui finissent par surchauffer la maison.

Des joints de fractionnement pour plancher chauffant sont nécessaires, par exemple au seuil des portes lorsque la chape est posée dans différentes pièces en même temps. Vous pouvez ajouter des joints de fractionnement dans une seule et même pièce pour délimiter différentes zones si sa taille ou sa configuration spéciale l’exige. Les joints de fractionnement ont pour rôle d’absorber les mouvements de la chape liquide, qui a tendance à se contracter légèrement en prenant prise. Sur des surfaces réduites, ce n’est pas gênant, mais des fissures sur les points de faiblesse peuvent apparaître pour des chapes étendues. Les joints de fractionnement, dont l’épaisseur doit faire au moins 5 mm, corrigent ce problème. Il est possible de faire passer le circuit hydraulique à travers un joint de fractionnement.

Existe-t-il véritablement une économie de consommation pour le plancher chauffant par rapport au chauffage par radiateurs ?

Les avis sont partagés, d’autant plus qu’aucune étude scientifique n’a encore été mise en place depuis la nouvelle norme RT2012. On sait d’ailleurs que plus la maison est isolée, plus le gain de température de surface du plancher chauffant est minime.
.Difficile donc de donner un avis sur cette question, car si économies de chauffage il y a, il ne faut pas omettre que l’investissement initial est plus onéreux pour un plancher chauffant. On peut considérer qu’en moyenne le delta entre « plancher et radiateurs » est d’environ 42€/m². Un investissement à amortir avant de faire des économies de combustible…

Conclusion :

Il est évident que le choix d’un plancher chauffant est avant tout celui du confort.

Plancher chauffant ou radiateurs ? Boîte mécanique ou automatique ? Parquet dans les chambres ou moquette ? Stylo bille ou roller ?
C’est à vous de juger de manière économique bien sûr, mais avant tout dans un raisonnement de confort et d’esthétique…

Petite parenthèse étonnante :

L’émission de chaleur par le sol intégrée au bâtiment n’est pas nouvelle. Ce mode de chauffage par le sol remonte, d’après l’étude des vestiges de l’Empire romain, au IVe siècle av. J.-C., où certaines riches villas ainsi que les thermes possédaient un chauffage par le sol utilisant le principe de l’hypocauste. Ce procédé consiste à faire circuler dans des conduits sous le sol de l’air chaud ou de la vapeur. Ce procédé a finalement été abandonné à la chute de l’Empire romain.