LES VILLAS GÉOMÉTRIQUES SE DÉCLINENT AUSSI EN BRIQUES…

Un beau mariage entre architecture minimaliste et matériaux de tradition … 

S’il est vrai que la couleur tendance des maisons d’architecture cubiques se veut majoritairement être l’enduit blanc, il n’est pas rare que nous construisions certaines d’entre elles en briques…
Certains règlements édités au POS (plan d’occupation des sols) nous imposent parfois ce type de mur, et interdisent l’emploi de l’enduit. Parfois aussi, ce sont nos clients, souvent attachés aux matériaux traditionnels de notre région qui nous réclament ce type de traitement.

Pour Demeures Du Nord, ce mariage « maison géométrique / briques » peut s’avérer bienvenu à condition de savoir alléger ces masses de briques par l’apport de matériaux en opposition comme le bois, les matériaux composites ou le métal et en intégrant de larges ouvertures afin de conserver cette impression de sérénité et de minimalisme propres à ce style de construction…
La brique nous rassure car elle pérennise notre trésor culturel. Nous avons tous un regard respectueux envers ces matériaux faits de terre cuite. Leur toucher et leurs teintes chaudes nous séduisent aussi !

Elle a cette faculté de s’intégrer facilement à l’environnement, surtout lorsque celui-ci est riche en plantations ; dans une composition anguleuse elle offre une composition tout à fait dynamique tout en gardant un dialogue constant avec la nature. Le schéma de base rectangulaire qui est la base du programme contraste avec la chaleur de la brique qui répond ainsi à sa fonction primaire.

Ainsi, nos villas géométriques réalisées en briques offrent une autre alternative qui peut s’avérer souvent très heureuse. Chaque maison peut alors revêtir une forme, un gabarit, et un aspect extérieur totalement différent… Pour peu que l’on en conserve le principe de l’élégance ! Elles peuvent être de couleur rouge, saumon, orangées, grises et même noires ou blanches !

Les villas géométriques en enduit blanc sont issues de ce que l’on nomme : « architecture internationale « . Issues du BAUHAUS, elles sont censées être de même profil que ce soit à Miami, en Afrique du Sud ou à n’importe quelle région de France. L’enduit blanc en est le support principal…
Mais ici, notre climat est ingrat et ne pardonne rien à ces maisons blanches :

1/ Microfissures et petites fissures :
Tout d’abord, ce type de maisons en enduit est sujet à des risques de microfissures et petites fissures sur les enduits durant les toutes premières années. C’est un phénomène naturel de retrait du aux dilatations des différents matériaux et de leurs flexions, le temps que l’ouvrage devienne définitivement stable sur le terrain. Du Nord au Sud, ce constat est bien connu !
Ces phénomènes considérés comme esthétiques ne sont jamais repris dans les garanties des assureurs. Cela contraint les propriétaires à les faire réparer (après stabilité), à leur frais, avec des produits spécifiques. Un voile d’enduit devra ensuite y être posé sur tout le mur considéré, afin de ne plus voir les traces de retouches. Cela à un coût inégal en fonction des surfaces retravaillées.

2/ Un enduit se salit naturellement au fil du temps :
La pollution, les pluies, les expositions nord, sont les causes évidentes de maisons qui vieillissent. L’éclat de l’enduit va peu à peu, au fil des années, se ternir.
Sans entretien régulier, leur état deviendra catastrophique !
C’est pourquoi l’alternative de la brique remplit bien son rôle par rapport à notre région.


La villa Cavrois à Croix en est un bon exemple puisque le célèbre architecte Mallet Stevens y avait employé la brique, conscient de ses nécessités autant historico-culturelles que de durée dans le temps. Pour preuve : elle date de 1930 ! Elle n’a pas vieilli ! (voir ci-dessous)

Share Button

Un commentaire

Ecrire un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code