LETTRE À LA PETITE LOUISE …

Bonjour petite fille !

Mon nom est Jeanne.

Cela fait 2 ou 3 fois que je te découvre sur la nouvelle pub Demeures du Nord au travers de beaux magazines.
 Je m’arrête rarement devant des publicités… Je feuillette sans vraiment les regarder, (souvent elles m’ennuient, rarement elles m’interpellent). Mais là, dès que je suis tombée sur ta page, je suis restée « scotchée » !

Comment te dire ? C’est compliqué. En fait, tu es avant tout I-NÉ-VI-TABLE ! On ne peut pas passer à côté de toi sans s’y arrêter !

TEST_11
Ta jolie petite bouille, ton attitude de petite fille boudeuse sur ce grand fond vert-turquoise, me fait complètement fondre !
A ce propos, je constate que tu fais ta fière, mais que tu n’as pas osé te présenter devant nous toute seule ! Tu es venue accompagnée de ton lapin ! Car tu te sens plus forte en équipe, n’est ce pas ma jolie ?

Au fait, comment t’appelles-tu ?  Je ne le sais même pas… Emma ? Chloé ? Louise ? Ou alors Céleste comme les étoiles ? Je ne le saurai peut-être jamais.

Donc, je te trouve carrément CRAQUANTE!  C’est vrai, « tu fais merveilleusement bien ta boudeuse », qui me défie fièrement, droit dans les yeux… J’ai même remarqué que tu fronces les sourcils pour tenter de me terrifier un peu plus. Mais saches bien que tu ne me fais pas peur. Désolée ! Tu sais j’ai près de 35 ans, et des enfants, j’en ai déjà 2 dans ton style : un petit garçon de 5 ans et une  petite fille de presque 8 ans : comme toi, ils ont souvent essayé  de m’impressionner !…

Oui, je te trouve craquante parce que tu es une jolie petite fille, mais qu’en même temps, tu me fais penser à cette attitude (totalement effroyable) qu’ont parfois mes propres enfants et sans doute la plupart des enfants du monde, à vouloir faire peur aux grands!
J’attends d’ailleurs avec impatience tes prochains portraits dans les futures publicités Demeures du Nord ! Tu sauras sûrement m’attendrir à nouveau dans de nouveaux magazines ou sur des affiches dans les rues !

Toi et tous ces enfants, vous avez un peu les mêmes mimiques, les mêmes attitudes souvent surprenantes, les mêmes humeurs. C’est en grande partie pour cela que l’on ne se lasse pas de vous regarder vivre!

Dès que vous vous levez le matin, votre petit théâtre s’ouvre !

Toi, je t’imagine ainsi :

8h, ton petit déjeuner que tu avales, en nous berçant de tes bruits de déglutition, de respiration et de reniflements (parce que ton petit nez est encore encombré ce matin…)

13h, tu boudes (encore) ! Parce que cette fois tu ne veux pas faire la sieste, même si tes yeux se ferment un peu et que d’ailleurs, ça t’énerve ! Et puis à l’école tu as des copines qui n’en font plus des siestes.  Elles !

16h, tu regardes avec inquiétude ton petit chien qui ne lâche pas d’un œil tes biscuits dont tu ne lui laisseras pas une miette ! Aujourd’hui, mademoiselle n’est pas partageuse…

16h30, tu retournes à tes jouets, la bouche bien barbouillée d’un joli mélange chocolat-lait-biscuit. Tu souris à ta maman qui te sourit. Tu ressembles à un petit clown.

19h, tu fais la bagarre avec ton papa. Tu as même emprunté les gants de boxe de ton frère ! Et papa gémit sous tes coups… Il se recroqueville sur lui-même tellement tu es TROP FORTE ! Et plus il crie de douleur, plus tu le frappes en riant à perdre haleine… Tes rires s’entendent dans toute la maison  lorsque papa commence à te faire partout des guilis … (Il faut bien qu’il se défende un peu !)

20h, tu bailles… Tu es allée discrètement récupérer le lapin que tu avais lâchement abandonné dans un coin du salon. Tu le serres fort. Tu t’abandonnes dans les bras de ta maman en suçant ton pouce …

20h15, allongée dans ton petit lit auprès de tes poupées et de ton lapin préféré, tu observes le petit mobile qui tourne au-dessus de toi en émettant  une douce musique dont tu ne connais jamais la fin…

Voilà, tu dors;  ton petit théâtre est fermé !

Tu vois, je suis là devant toi à te regarder et à t’imaginer vivre… Au travers de toi, ce sont un peu mes enfants que je vois. Tous les enfants du monde ! On dirait que les mimiques sont communes à tous les enfants et qu’elles n’appartiennent qu’à eux. Comme toi, des milliers d’enfants de ton âge boudent, rient, crient, baillent, reniflent, et font les petits clowns. C’est ainsi, et c’est très bien comme ça !

abri-bus-louiseDans la publicité, Demeures du Nord parle de Cadres de Vie : au fond, il t’appartient ce cadre de vie, comme à tous les enfants. C’est vous qui donnez vie à la maison, qui la rendez plus belle… Ce sont vous, les enfants, qui gravez dans vos maisons votre petite histoire, comme des traces de bonheur indélébiles. C’est avant tout à cause de vous, (je dirais même grâce à vous) que nous aurons acheté cette jolie maison !

J’avais envie de t’écrire et te dire tous ces sentiments qui me passent par la tête en t’ayant vue sur ce magazine. Tu m’as offert ce petit rayon de soleil particulièrement agréable, en tout cas très attendrissant.
Je t’en remercie petite fille, et je l’espère, à très vite !

Jeanne

 

NOTA:

La petite lettre de JEANNE à LOUISE est (peut-être) imaginaire.

La petite mannequin s’appelle LOUISE

Le photographe de LOUISE est MORGAN LHOMME

Le directeur artistique est DAVID STIENS

Le Studio Photo de JEANNE est WESEETHEWORLD

 

demeuresdunord.com

POUR CETTE RENTRÉE, CONSERVONS NOS VALEURS QUI RESTENT FONDAMENTALES …

La rentrée de septembre est toujours importante pour Demeures du Nord.

Il est vrai que si les vacances nous ont permis de nous reposer, certains de ces moments de quiétude ont aidé à la réflexion. Une entreprise s‘analyse plus facilement lorsqu’elle est « regardée » de l’extérieur, car elle réinvente de manière immédiate et positive les décisions importantes à apporter. Elle permet aussi une saine autocritique sur l’ensemble de notre savoir-faire en fonction des besoins de nos clients qui ne cessent pas d’évoluer.

Plus encore, cette période permet aussi d’évaluer la bonne évolution de nos comportements dans une époque économique plus compliquée, et surtout vérifier que les valeurs qui ont construit notre succès, continuent à exister !

Plus clairement, c’est faire en sorte de ne jamais céder à la médiocrité. Maîtriser plus encore nos coûts, les rendre toujours attractifs sans pour cela participer à une « bagarre de prix » avec certains concurrents. Nous ne sommes pas des grandes surfaces, et ne vendons pas des produits finis comme des machines à laver ou des voitures ! Brader une maison et construire 4 mois plus tard de la qualité : cela n’existe évidemment pas ! Nous ne sommes pas des faiseurs de miracles !  Rester serein aussi face à ceux qui nous copient, qui font croire, ou qui trichent!

caby copieEtre Zen ! Analyser nos bons principes, ne pas vouloir construire toutes les maisons de la région, et faire ce que nous savons le mieux faire ! C’est à dire exister dans notre étroit créneau que représente la « maison de standing », exercice passionnant que nous pratiquons depuis plus de 25 ans, et dont nous ne devons  jamais déroger !

L’arbre a grandi, il s’est renforcé. Comme lui, nous devons nous comporter comme fier et solide.

Lire la suite

CES QUELQUES CONSTRUCTEURS QUI VOUS FONT RÊVER, ET NE PRÉSENTENT EN FAIT QUE DES LEURRES …

« La crise n’autorise pas tout, et cette économie qui marche encore au ralenti,  ne permet  en tout cas pas de mentir vis-à-vis du public. Je sais qu’en publiant ce présent post je vais sans doute mécontenter certains, voir m’attirer des foudres ! Mais à force de voir passer ces nombreuses publicités sur les magazines, sur les sites internet, il est peut-être temps pour moi de réagir face à une partie de la concurrence, qui tente de se faire passer comme expérimentée en « haut de gamme » grâce à  des artifices peu scrupuleux…, impliquant dès lors une concurrence totalement déloyale.

Il m’appartient en tant que responsable de Demeures du Nord, de la défendre et de protéger l’ensemble de mes collaborateurs ainsi que nos sous-traitant face à ce type d’agissements . Certains de mes collaborateurs et collaboratrices m’ont d’ailleurs demandé depuis longtemps de réagir par rapport à ce triste phénomène, particulièrement au sein du bureau d’études et du service commercial DDN.  On peut les comprendre… 

Chers confrères, je ne déclare pas dans ce post que vous êtes de mauvais constructeurs. Je n’ai pas ici de jugement à donner sur vos prestations . Ces jugements m’appartiennent.

Mais s’il vous plait, n’inventez pas de fausses histoires, et montrez vos véritables réalisations, avec honnêteté. N’étalez pas partout des maisons de rêves venues d’ailleurs que vous n’avez ni créées, ni construites ! N’usez pas d’images de synthèse achetées pour quelques dizaines d’euros dans des banques d’images, et que l’on retrouve sur vos publicités ou à l’intérieur de vos sites !  En faisant çà, vous faites du tort à cette profession. Car c’est la vérité qu’attendent de vous vos prospects:  question de loyauté ! « 

Christian Paindavoine

 

 

Exemples de constructeurs qui prétendent faire construire des villas de rêve au travers de maisons qu’ils n’ont même jamais construites, ni jamais dessinées !

 

CAS N° 1:  une même maison qui apparaît chez 3 constructeurs différents et aussi dans 2 banques d’images!

Sans commentaires…

piraino prestige

 CAS N°2: cette magnifique villa exposée en première page de ce site internet, est en réalité  l’oeuvre d’un architecte étranger. Une maison construite à Bruges pour laquelle plusieurs articles de revues de déco ont été consacrés…

Sans commentaires…

 site piraino

 

CAS N° 3:  une plaquette commerciale présentant sous tous ses angles  une magnifique maison …  qui, en réalité, fut construite par un architecte belge à Keerbergen!!

Sans commentaires…

PlaquetteGroupePiraino4

cubyc 1 fausse piraino

cubyc 2 fausse piraino

CAS N° 4:  une même maison présentée par 2 constructeurs différents. Curieux, non?

Sans commentaires…

demeures de style

 CAS N°5:  une autre curiosité:  une maison présentée par 2 constructeurs différents. 

sans commentaires…

 levoye

Peut-être que certains de ces constructeurs ci-dessus n’ont pas eu conscience que leur démarche ressemble plus à un mensonge commercial qu’à une mise en avant de leur société ? Peut-être aussi ignorent ils l’existence de lois françaises et internationales sur la propriété de l’image…

Il n’empêche : on ne se construit pas une image de prestige en présentant des photos de réalisations dont on n’est pas le maître d’œuvre.

Tout comme on ne vante pas une maison alors qu’elle n’est même pas issue de sa propre société et de sa région, mais de villes comme Bruges en Belgique ou même Johannesburg en Afrique du sud !

Ces attitudes commerciales qui usent d’artifices quelque peu douteux, trompent  les clients. En même temps, elles nous opposent une concurrence déloyale…  C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous avons décidé de réagir .

Ce n’est pas parce qu’un constructeur tente de se protéger en notant sur un site internet le mot « inspirations » qu’il peut ainsi se disculper de la volonté de faire croire que ces maisons n’ont pas été « empruntées » aux véritables auteurs de ces maisons de rêve !

Ces auteurs d’ailleurs, et malgré une loi très stricte sur la propriété de l’image et de la création,  ne sont bien évidemment jamais cités sous ces photos ou ces images de synthèses, même pas l’ombre d’un copyright… C’est voler ces auteurs et tromper le public.

La loi pourtant très claire n’est donc absolument pas appliquée dans toutes ces parutions: l’article L.122-4 du code de la propriété intellectuelle précise: « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque indique bien que toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle d’un document faite sans le consentement de l’auteur est illicite. »

Afin d’éviter ces confusions, faites confiance uniquement à des constructeurs qui ne présentent dans leurs sites uniquement des maisons réalisées par eux ! (Il y en a heureusement d’autres).

Evitez les images virtuelles, et méfiez-vous de certaines photos de maisons un peu trop …« Hollywoodiennes » !  Çà ne sent pas bon !

DEMEURES DU NORD.COM

*AUTEUR DE L’IMAGE A LA UNE: KIKO pour Fotolia

MAISONS D’ARCHITECTURE CUBIQUE : NE PAS MENTIR A NOS CLIENTS …

LA TRISTESSE D’UN MARCHÉ QUI SE DÉGRADE :


En quelques années, les villas géométriques, appelées plus communément « maisons d’architecture cubique », sont devenues un véritable phénomène de mode !

J’ai toujours regretté de voir une trop grande banalisation de ce produit comme je l’avais redouté depuis longtemps (blog du 6 mars 2009, blog du 8 janvier 2013 et mon blog du 12 juin 2015). La réalité confirme que les dangers que j’y exposais se sont malheureusement avérés vrais…

Sans respect des contraintes de volumes, de rythme des ouvertures, des proportions, les constructeurs, même moyens/bas de gamme, se sont rués sur la villa géométrique faisant croire à leurs clients qu’ils allaient leur construire des maisons « hollywoodiennes » avec des façades d’une dizaine de mètres, quelques fenêtres à droite et à gauche et des budgets inférieurs parfois à … 200000€ !!  Le tour est joué!

J’ai toujours prétendu qu’il s’agissait là d’une tromperie, et d’un vol intellectuel ! Et je le constate avec tristesse en me promenant dans les campagnes, et certains lotissements. J’appelle ces petites « cubiques » : des mini- HLM !

J’aime beaucoup l’architecture cubique, mais je maintiens que sans un certain investissement, on ne peut pas faire bâtir une villa géométrique digne de ce nom !
GP7935

COPYRIGHT DEMEURES DU NORD

C’est comme ça, on n’a jamais pu produire une voiture de sport comme une Ferrari ou une Porsche au prix d’une Clio, non ?! Et pourquoi cela serait-il possible pour une belle villa géométrique ?…

SANS ENTRETIEN, DES MAISONS D’ARCHITECTURE CUBIQUE QUI SE DÉGRADENT AU FIL DU TEMPS …

Il faut le savoir, si une villa géométrique est sensiblement plus chère qu’une maison moderne en briques et tuiles, elle le sera aussi en matière d’entretien !
Sans vouloir noircir le tableau, il faut bien être conscient que le vieillissement d’une maison en enduit réclame des entretiens assez onéreux :

1/ Microfissures et petites fissures :
Tout d’abord, ce type de maisons en enduit est sujet à des risques de microfissures et petites fissures sur les enduits durant les toutes premières années. C’est un phénomène naturel de retrait dus aux dilatations des différents matériaux et de leurs flexions, le temps que l’ouvrage devienne définitivement stable sur le terrain.  Du Nord au Sud, ce  constat est bien connu !
Ces phénomènes considérés comme esthétiques ne sont jamais repris dans les garanties des assureurs. Cela contraint les propriétaires à les faire réparer (après stabilité), à leur frais, avec des produits spécifiques. Un voile d’enduit devra ensuite y être posé sur tout le mur considéré, afin de ne plus voir les traces de retouches. Cela à un coût inégal en fonction des surfaces retravaillées.

2/ Un enduit se salit naturellement au fil du temps :
La pollution, les pluies, les expositions nord, sont les causes évidentes de maisons qui vieillissent. L’éclat de l’enduit va peu à peu, au fil des années, se ternir.
Sans entretien régulier, leur état deviendra catastrophique !
montage photos enduits sales

CI-DESSUS QUELQUES MAISONS ANONYMES QUI TÉMOIGNENT DU VIEILLISSEMENT

Chez Demeures du Nord, nous considérons qu’un nettoyage complet de la maison devrait être exécuté tous les 3 à 5 ans selon les situations, afin que cette maison garde toujours son éclat. Il est bien sûr recommandé de le faire exécuter par des spécialistes qui emploieront de bons produits, et surtout offrirons des garanties de sécurité par la pose d’échafaudages.
Les prix de ces traitements oscilleront entre 2500 € à 5000€ selon les surfaces de ces maisons.

Voilà donc la mise au point que je souhaitais faire le plus clairement possible dans ce post, et que beaucoup vous font ignorer.
Pour notre part, nous cherchons à minimiser ces problèmes d’entretien au travers de la brique, des bardages et en limitant les surfaces d’enduits, etc… Mais nous le savons, cela possède un coût au départ, qui n’est pas négligeable.
Je sais aussi que certains de nos clients souhaitent absolument, par goût, une villa géométrique entièrement en enduit. Je peux les comprendre dans ce choix esthétique.

Mais une certitude: nous les avons avertis que tout comme la coque d’un bateau, le bois d’un portail, ou les revêtements intérieurs, une maison en enduit réclame un sérieux entretien régulier.

C’est dit !

Notre devoir de conseil et d’honnêteté nous l’imposait naturellement !

9

 COPYRIGHT DEMEURES DU NORD

LE SITE DDN

NOS VŒUX POUR 2016 !..

Bonne Anne 2016

Que vous souhaiter de mieux qu’une parfaite santé pour vous et vos proches ?

De la prospérité et de la passion dans vos activités,

Et de l’amour autour de vous durant toute l’année ?..

 

Plus que jamais notre but:  vous faire atteindre des sommets !

Demeures Du Nord souhaite être ainsi à vos côtés pour réaliser vos rêves…

Meilleurs vœux en cette nouvelle année 2016 !

 

DEMEURESDUNORD.COM

VRAI / FAUX: 15 VÉRITÉS BONNES A DIRE SUR DEMEURES DU NORD …

Demeures du Nord a déjà construit plus de 1600 maisons en près de 25 ans

VRAI    Nous n’avons jamais cherché à battre des records de nombre de constructions. Notre positionnement sur le marché s’intègre dans un segment trop spécifique pour rechercher le quantitatif qui mettrait en péril le haut niveau de qualification de l’ensemble de nos prestations.
Mais les 65 maisons livrées en moyenne par an, représentent tout de même une maison tous les 5/6 jours ! C’est comme çà que DDN a inscrit patiemment « sa ligne » dans le paysage du Nord de la France.


pevele vue de cotéDemeures du Nord est une filiale de l’un des 5 plus importants groupes immobiliers français

FAUX   Demeures du Nord est resté une entreprise familiale totalement indépendante, et s’est toujours refusé de se faire « absorber » par un groupe qui lui ferait perdre rapidement son identité et sa notoriété… Pour nous, un seul « mariage de cœur » pourrait un jour être envisageable. Nous en sommes très loin !

La moyenne d’ancienneté de l’ensemble de nos collaborateurs est de 10 ans

FAUX   Chez nous, leur fidélisation est assez exceptionnelle puisqu’elle est à ce jour supérieur à 16 ans. Un bon équilibre entre les anciens et les plus récemment intégrés.
3 de nos collaborateurs y sont encore présents depuis la naissance de DDN en 1991 !

Nous ne construisons que par l’intermédiaire d’entreprises sous-traitantes

VRAI  Tous les économistes confirment que travailler sur nos chantiers avec des sous-traitants n’est pas plus coûteux pour nos clients. Cela devient d’ailleurs moins coûteux, en période économiquement instable.
Paradoxalement, la sous-traitance bien qualifiée est un gage évident de meilleure qualité. C’est simple : ce système nous permet de ne payer notre partenaire sous-traitant que lorsque nous sommes, nous et nos clients, totalement satisfaits du travail exécuté. Si nous avions une main d’œuvre intégrée à DDN nous risquerions d’inconsciemment devenir regardants sur les temps d’exécution, les coûts de mise en œuvre, au détriment de la qualité.

IMG_0900Pour construire une maison en briques d’environ 150 m² habitable + garage, nous faisons maçonner une à une, plus de 25 000 briques

VRAI   Chez Demeures du Nord, nous maçonnons des murs de briques de 22X10X11,5 cm en montage à l’anglaise. (On pose successivement sur un rang deux briques posées à plat dans leur longueur et une brique à plat dans sa largeur.) C’est le nec plus ultra, mais cela demande la pose de 117 briques pour un seul m² !

281476-Monter-un-mur-en-brique-2--panorama-12062374Demeures du Nord a construit récemment une maison de 50 mètres de façade

FAUX    Nous avons construit une maison de 42.50 mètres de façade dans le Pévèle. Excusez du peu !

IMGP7931Nos entreprises sous-traitantes bénéficient chez DDN d’une garantie bancaire de paiement

VRAI   Nos partenaires ont, depuis plusieurs années, une garantie permanente de paiement, grâce à un contrat exceptionnel passé au travers d’un organisme bancaire garant, qui couvre les créances en cas de défaillance d’un Maître d’ouvrage.

Chez Demeures du Nord, le nombre de femmes salariées est sensiblement égal à celui des hommes

FAUX   C’était inévitable ! Le caractère ingrat de notre climat sur nos chantiers n’attire pas vraiment les femmes… Au chaud dans nos locaux, elles ne représentent donc que 35% de notre masse salariale.

Nos tous premiers clients vivent encore dans leur maison

VRAI   Il s’agit d’un couple de Faumont. Leur maison fut construite en 1991…

PM6Au cours d’un test d’isolation, l’une de nos maisons a obtenu un résultat tout à fait exceptionnel de 0.18 m3/(h.m²), soit 70% de mieux que le seuil réglementaire

VRAI   La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) fixe des objectifs en matière de performance de l’enveloppe du bâtiment pour le secteur résidentiel, et impose une justification du niveau atteint en fin de travaux pour tous les bâtiments d’habitation neufs. Le seuil réglementaire est le suivant: 0,6 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles. Notre précédent record date de 2013 pour une DDN construite à Fleurbaix.

Les chaudières gaz de nouvelle génération que nous installons chez DDN permettent une économie de 10% par rapport aux chaudières classiques actuelles 

FAUX    Cette économie est de l’ordre de 20% annuels !

Demeures du Nord travaille à prix ferme et définitif

VRAI   Nous signons avec nos clients un contrat CCMI qui nous engage dès la signature à un prix ferme, définitif, et non révisable.

Demeures du Nord a construit 11 maisons (l’équivalent d’une équipe de foot) à des clients travaillant ou ayant travaillé pour le LOSC (joueurs, entraîneurs, cadres sportifs ou administratifs…)

FAUX   Il s’agit plutôt de 8 maisons. La neuvième ne compte pas : elle a été construite pour un joueur lensois !

22 anglaiseNous réalisons chaque année de nombreux avant-projets que nous ne faisons pas payer, même si certains prospects ne donnent pas suite

VRAI  Avec un bémol toutefois : DDN ne confie jamais ses plans à ses prospects avant qu’ils soient engagés par contrat. Par contre, ils peuvent venir les consulter autant de fois qu’ils le souhaitent. Il n’est pas utile d’en expliquer la raison qui est très compréhensible, compte tenu de l’énergie et du talent que nos architectes et dessinateurs investissent dans chaque projet personnalisé.

Demeures du Nord réalise les plus belles maisons de la région

VRAI / FAUX   Cette fois, c’est à vous d’en décider si OUI ou NON ! Peut-être en consultant notre site sur DEMEURESDUNORD.COM

POUR NOUS CONTACTER: CONTACT DEMEURES DU NORD

 

C’EST LA RENTRÉE : COMME UN GOUT DE REPRISE …

… Chez Demeures du Nord, il faut admettre que bien que n’ayant pas encore retrouvé les niveaux antécédents à 2009, nous avons pu inverser la tendance des dernières années depuis la rentrée de septembre 2014…
Au point que nos objectifs de ventes seront pour cette année certainement atteints, dans une proportion comprise entre +16 et +20 % !

DES TAUX DE CRÉDITS HISTORIQUEMENT BAS :

Il est vrai que les taux d’intérêts ont atteint cette année des planchers jamais vus ! Des taux qui oscillent autour de 2% selon les durées d’emprunts, et malgré une légère hausse de 0,05% à 0,15%. Pas de rebond spectaculaire donc, la remontée se veut modeste.
Fin juin 2015, la moyenne s’établit à 2,02 % contre un peu plus de 3 % fin 2013 selon l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement. « Cette baisse des taux équivaut à un recul des prix de 10 % », constate cette organisation. Bref, la pierre et l’argent sont moins chers, ce qui ne peut que requinquer le pouvoir d’achat immobilier.

 

UNE INDISPENSABLE REPRISE DANS L’ANCIEN :

Pour un constructeur comme Demeures du Nord, il est évident qu’une majorité de nos clients n’appartiennent que très rarement à la catégorie des « primo-accédant », et doivent se séparer d’un bien pour financer en partie leur nouvelle construction.
Nous avons donc souffert de la chute du marché de l’immobilier ancien qui a involontairement paralysé une grande partie des projets de construction.
Aujourd’hui la tendance s’inverse enfin : le flux des cinq premiers mois de 2015 est en hausse de 6,9 % sur un an. Résultat : l’ancien pourrait enregistrer dans les 750.000 transactions en 2015 selon les prévisions du Crédit foncier. Mieux que les 691.000 ventes de 2014 !

Spring_6_BD (3)1UN MORAL MEILLEUR :

L’autre ingrédient de la reprise, c’est notre moral. Et il va mieux ! S’il perd un point en juillet et s’il est resté stable en mai et en juin, il a quand même regagné huit points entre octobre 2014 et avril 2015 constate l’Insee. Pourvu que cela dure !

LA NOTION DE PATRIMOINE :

Elle reste l’une des premières motivations des français dans la décision d’acquérir une maison neuve. C’est un facteur rassurant dans un monde qui fluctue tellement !

Je reste donc assez optimiste pour les cycles à venir, étant tout de même conscient que cette reprise ne se fera que très lentement car, bien que n’étant plus dans la phase aigüe de la crise économique, nous avons à présent à en vivre certaines conséquences incontournables.
En janvier 2009, j’insistais sur ce blog sur le fait que malgré cette crise, les ménages français n’ont jamais diminué leur envie de bâtir leur maison autant dans une notion de patrimoine que de cadre de vie !  (Cela reste un projet concret pour plus de 30% des ménages…)

Spring_6_BD (3)2Faire construire c’est une promesse de bonheur pour toute la famille !

A nous de continuer à faire les efforts qu’il faut pour présenter les meilleurs projets qui soient, et les réaliser avec encore plus de rigueur !
C’est en tout cas les objectifs que nous nous sommes donnés au sein de Demeures du Nord pour cette rentrée de septembre !

 

DEMEURESDUNORD.COM

COLLECTION par DEMEURES DU NORD

 

DE LA CONSTRUCTION FLAMANDE A NOS MAISONS CONTEMPORAINES …

LES CONSTRUCTIONS FLAMANDES

maisons anciennesLes constructions de Flandre marquent notre région, font partie de nos paysages, de notre culture, de notre histoire, de notre patrimoine.
Il n’est pourtant pas facile de discerner ce qui fait l’originalité de nos habitations, on voit parfois qu’une maison est traditionnelle mais on ne sait pas pourquoi. Comme on sent que quelque chose dénote sans pouvoir le définir.

photo_projet_29515En fait quelques règles guident cette architecture traditionnelle, règles qui restent indispensables pour bien s’intégrer dans son environnement.
La principale s’appelle le relief : la douceur, l’absence de rigidité des matériaux. En Flandre cela se traduit par des tuiles creuses ; la panne flamande aux tons chaleureux de l’orange au rouge sombre, verdie parfois par la mousse ou la panne vernie qui brille au soleil. Le relief de la tuile donne des lignes d’ombre et de lumière. La brique des murs est-elle aussi changeante de l’orange au brun, rugueuse pas trop droite, à mille lieux de la briquette de parement fade, impeccablement rigide. ( La briquette de parement [dans les murs composites] n’a aucun intérêt, ni esthétique puisqu’elle est monotone et insipide, ni au niveau de la protection contre l’humidité.

maison_longere_fermette_250m_dependance_5470116433896652546En fin du 19ème et début du 20ème, la maison est une habitation utile dont le but est d’héberger des hommes, de les protéger, de leur permettre d’y vivre et d’y travailler…. C’est tout.

 

LES MAISONS CONTEMPORAINES

DSCN0215Particulièrement dans les années 1980/1990, une révolution est intervenue dans l’approche de la maison individuelle…
Nous avons la prétention d’y avoir participé dès 1990, d’influencer même, en proposant une architecture plus en adéquation avec notre époque, pensant que la maison justement ne doit pas être uniquement un objet destiné à héberger des hommes, mais plus un lieu de détente, de convivialité…

C’est à ce moment que Demeures du Nord déposera sa célèbre Baseline : LES CADRES DE VIE ® !

8Cela résumait bien la définition nouvelle que nous voulions donner à nos créations.
On ne parlait plus de surfaces, mais de volumes.
On ne parlait plus de fenêtres, mais d’ouvertures.
On ne parlait plus de couloirs mais de dégagements.
Nous avions décidé de parler à présent d’architecture intérieure, de décoration, de rythmes d’ouvertures, d’originalité…
Nous nous intéressions nouvellement au mode de vie des enfants, aux passions de chacun, nous osions parler de maisons-plaisir crées à l’image de la modernité de nos clients, de notre monde !
Nous avions inventé avec d’autres rares « faiseurs d’architecture » des maisons déstressantes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

UN QUART DE SIÈCLE PLUS TARD …

Ces interprétations contemporaines de l’architecture de campagne, se sont inscrites dans le paysage.
Ces maisons sont 25 années après les témoins de notre époque, tout en ayant su conserver les formes originelles… Respect d’une culture, d’une tradition… Intégration naturelle dans le paysage.

Comme je le répète souvent, les maisons d’architectures cubiques  doivent rester marginales. D’exception ! Débarrassées de références historiques, elles ne doivent exister que sous la condition d’une volumétrie et d’une amplitude très généreuses, et d’une qualité d’intégration particulière. Elles supportent moins bien la campagne rurale au contraire de lieux privilégiés situés dans des secteurs boisés suburbains.

Je crains d’ailleurs, l’effet de mode dans lequel se sont rués tous les constructeurs sur ces « cubiques », même en bas de gamme ! J’en ai parlé dans un récent billet sur ce blog….

????????????????????????Je reste intimement persuadé, que la maison contemporaine dont je parle ici, va continuer à exister, mieux: à se développer ! Nous continuons à en faire une priorité afin d’en créer pour chacune des maisons empruntes de modernité, de générosité et d’élégance …
Nous continuerons à créer des villas géométriques si seulement nous pouvons réunir l’ensemble des critères dont je parle un peu plus haut…

Et tout sera parfait !

 

INTERVIEW VISITE-IMMO : MISE AU POINT A PROPOS DES ARCHITECTURES CUBIQUES ….

« Courant mai, un journaliste du Magazine Visite-Immo me sollicite pour une interview afin que je donne ma position actuelle concernant la tendance pour les maisons d’architecture cubique …
Une tendance où tous les constructeurs, qui soient-ils, se sont engouffrés dans ce créneau sans toujours bien réfléchir aux conséquences…

Déjà, en 2009, j’avais déjà tiré l’alarme dans un billet sur mon blog intitulé : LE MARCHE DES VILLAS GÉOMÉTRIQUES SE DÉVELOPPE : DANGER !…

J’ai réitéré le 8 janvier 2013 dans un autre billet intitulé : MAISONS MODERNES / VILLAS  GÉOMÉTRIQUES: PLUS DE COMPROMIS !…

Il est vrai que j’avais été particulièrement virulent dans chacun de ces articles, mais je ne regrette en rien mes propos antérieurs. Malheureusement, ce que je craignais est arrivé, et je prétends qu’une totale cacophonie s’est installée concernant la maison individuelle !
Les défauts d’intégration sont devenus légions, et je suis inquiet pour les 10 prochaines années. Je ne parle pas du problème de proportions que l’on découvre ici et là….

Donc dans cette nouvelle interview, j’ai pu à nouveau revenir sur mon analyse de ce marché qui n’a finalement  pas changé du tout !

Sauf que cette fois, vous comprendrez que si j’avais été aussi corrosif que dans mes présents blogs, le Magazine en question aurait sans doute censuré mes propos… Bien que vous constaterez que certains termes y ont été changés…  Dans un soucis d’apaisement?….

CP

titre

interview visit décoLes architectures cubiques : une question de responsabilité de la part du bureau d’études !

SAVOIR EN MAITRISER LES CONTRAINTES DE PROPORTIONS
La maison géométrique ne s’improvise pas! Il y a tant de nécessités et de contraintes techniques à mettre en place…
Cela demande aussi une grande maîtrise architecturale pour dessiner une villa géométrique bien proportionnée, élégante et bien rythmée.
Il lui faut aussi un certain volume, des dimensions assez importantes pour ne pas ressembler à [une simple boîte cubique]. En effet, pour qu’une maison de ce style soit bien proportionnée, elle ne peut pas être envisagée en dessous d’une longueur de façade de 14 / 15 mètres. En dessous, je considère que ça ne permet plus d’obtenir un rapport « Longueur de façade / Hauteur de maison » qui puisse permettre un bon équilibre architectural. Ce que j’appelle simplement l’élégance en architecture…
Pire encore lorsque certains ajoutent à ces minuscules maisons un toit à plusieurs pans qui va encore aggraver ce défaut de proportion !
Les hauteurs des baies, leurs surfaces aussi doivent être très généreuses !
De nombreux prospects rêvent via internet à des grandes maisons cubiques sur de magnifiques terrains. Il ne faut pas les tromper : c’est du vol intellectuel que de vouloir répondre à ces rêves par des petites maisons trop petites, trop peu généreuses pour leur ressembler même un peu…

RESPECTER LA NOTION D’INTEGRATION

Une maison d’architecture cubique ne peut être réussie que si elle est intégrée de manière équilibrée dans un site.
Ces maisons doivent bénéficier de surfaces de terrain assez généreuses…
Il faut pour moi que ces maisons soient implantées dans des ambiances qui ne soient pas trop rurales, mais plutôt dans des secteurs suburbains. Elles souffrent alors moins de leur difficulté d’intégration.
La rigueur de cette architecture devra être atténuée par un environnement proche très boisé, très vert. Rien de plus triste qu’une maison cubique en enduit blanc implantée sur un fond de champs à perte de vue ! En hiver ou en automne c’est fade et froid…
Lorsque je vois le curieux spectacle de ces constructions dans des lotissements où se côtoient à la fois des maisons modernes aux proportions traditionnelles et des villas géométriques enduites en blanc, je considère qu’il y a une évidente erreur de style, de « casting » !

Dans une opération architecturale, les contraintes du site se présentent comme des données prises en compte dans la synthèse de la forme. Ce n’est pas une possibilité, c’est autant une nécessité qu’un devoir ! Tant pis si cela augmente pour nous la difficulté de réflexion et de création.
C’est clair : la maison va s’intégrer à vie dans un paysage. Elle se proposera au regard de milliers de personnes qui l’auront admirée non pas pour sa seule architecture mais surtout pour la symbiose entre la forme et le lieu !

C’est compliqué, mais passionnant !

PISCINES : UN BONHEUR CONVIVIAL, MAIS ATTENTION, DANGER !…

Si la piscine est avant tout et surtout, un bonheur contagieux, un esprit de convivialité qui se partage avec les enfants et les amis, c’est aussi un lieu qui fait rêver en y goûtant la fraîcheur de l’eau et la douceur des belles soirées d’été. La couleur de l’eau « bleu caraïbes » nous séduit, nous apaise… Comme une maison de vacances !
Ce bonheur, je souhaite le rappeler dans ce présent billet, impose à chacun de ces propriétaires, une rigueur et une discipline inflexible pour que cet endroit de plaisir ne puisse pas devenir le théâtre d’un drame, comme il en existe tant en France !
Je reconnais que le sujet est grave, mais tant pis : c’est un message à faire passer, à marteler au moment où le beau temps revient !

Il ne s’agit pas de remettre en question la notion de « piscine-plaisir », mais simplement proposer une prise de conscience radicale sur les dangers qui en émanent.

 

QUELQUES STATISTIQUES :
D’abord, sachez simplement que chaque année, une centaine d’enfants meurent en France par noyade. C’est la première cause de décès par accident de la vie courante avant 13 ans. Des chiffres qui doivent vous inciter à la prudence !
Sachez aussi que la période la plus dangereuse se situe chez les enfants de 1 à 5 ans. Dès qu’ils savent marcher, ils aiment explorer leur environnement, souvent à l’insu de ses parents, et sont attirés par l’eau et ses scintillements.
Sachez enfin que les pronostics de risques de séquelles neurologiques graves ou décès, sont scientifiquement fonction de la durée de submersion, à savoir :
• De 0 à 5 minutes : 10% de risques
• De 6 à 9 minutes : 56% de risques
• De 10 à 25minutes : 88% de risques
• Plus de 25 minutes :100% de risques

 

enfant avec des brassards-  la piscineLA PROTECTION :
Il est donc tout à fait essentiel d’aménager la piscine de sorte que le jeune enfant ne puisse y accéder par ses propres moyens.
Pour cela, depuis le 1er janvier 2006, toutes les piscines doivent désormais être équipées de dispositifs de sécurité. Les propriétaires ont le choix entre plusieurs installations :
·Une barrière souple ou rigide d’une hauteur d’au moins 1,10 m entre deux points d’appui, munie d’un portillon, de préférence à fermeture automatique.
·Une alarme sonore de piscine placée à la surface de l’eau ou autour du bassin.
·Une couverture souple ou rigide fermant le bassin : volet roulant automatique, couverture à barres, couverture tendue à l’extérieur des margelles, fond de piscine remontant.
·Un abri de piscine entièrement et convenablement fermé.

 

SURVEILLER , SURVEILLER, SURVEILLER !

« Le silence, c’est tout ce qu’on entend lorsqu’un enfant se noie. »

Pour éviter ces accidents, qui auraient pu être prévenus 9 fois sur 10, estiment les experts, ne laissez jamais vos jeunes enfants seuls, même pour quelques minutes et quand le téléphone sonne. Lorsque vous vous prélassez autour de la piscine, installez votre nourrisson dans son parc ou dans son Baby-relax.
Soyez vigilants, car la plupart des noyades résultent d’un défaut d’attention. Tout peut aller très vite, et si les noyades en piscine privée sont souvent dramatiques, c’est parce que l’on ne s’aperçoit pas de l’absence de l’enfant et que lorsqu’on y pense, on le cherche partout sauf au fond du bassin. Attention, même une simple pataugeoire peut être dangereuse car un tout petit peut se noyer dans 20-30 centimètres d’eau.

 

enfant au bord d'une piscineNE LAISSEZ JAMAIS UN PETIT ENFANT SANS SURVEILLANCE
OU SOUS LA SURVEILLANCE D’UN AUTRE ENFANT, MÊME UN INSTANT !

Malheureusement, comme le déclare avec lucidité l’Association Sauve qui Veut, les adultes ne réalisent qu’à posteriori le RISQUE MAJEUR que constitue la piscine :

•« Je ne pensais pas que ça arrivait si vite ! »
•« Nous étions nombreux, tout le monde surveillait ! »
•« Il était près de moi un instant auparavant ! »
•« Je fais toujours très attention à la piscine ! »
•« Nous étions pourtant si attentifs ! »
•« Je le croyais dans sa chambre ! »
•« Mais comment a-t-il fait pour arriver à la piscine ! »
•« J’étais là et je ne l’ai pas vu sortir ! »
•« Je me croyais à l’abri du danger ! »

 

NOS PENSÉES VONT VERS LE PETIT ARTHUS …

Ce dimanche 19 avril à Fleurbaix, ce petit garçon de 2 ans ½, joue avec d’autres enfants dans la pelouse. Le garçonnet échappe à la vigilance de ses parents. Il a été retrouvé inconscient, dans la piscine d’un jardin voisin non clôturé, sous la bâche qui la recouvrait.
Tout juste 10 jours plus tard, Arthus s’est éteint.

Chez DDN, nous sommes tous bouleversés ! Nous étions en contact avec cette famille depuis plusieurs semaines, juste avant que ce drame intervienne. Une famille qui offrait un visage de bonheur, nous parlaient de leurs projets, et qui à présent, sans l’avoir mérité, connait  le pire drame qui puisse arriver.

C’est en pensant à eux, au petit Arthus, que j’ai décidé, comme une urgence, de parler dans notre blog des dangers que représentent les piscines vis-à-vis de nos petits…
Pour que peut-être, grâce à Arthus au travers de ce blog qu’il a involontairement inspiré, la surveillance puisse accroître un peu plus  par une prise de conscience la plus large possible. Et qu’ainsi, d’autres petits enfants soient naturellement sauvés …

Cela donnera alors un peu de sens à ce drame insensé qui a conduit Arthus à « retourner au ciel ».

 

Vous même, participez à cette  information essentielle,  en partageant et faisant partager cet article auprès de de votre famille et amis!